Ancien olympien de la perche aux Jeux de Séoul (1988) et de Barcelone (1992), Philippe d’Encausse est devenu depuis septembre dernier l’entraîneur du champion olympique Renaud Lavillenie, sacré le mois précédent à Londres. Selon l’entraîneur, qui gère la structure fédérale du Pôle France de perche en Auvergne à Clermont-Ferrand et l’équipe de France de perche, son nouveau poulain peut être qualifié « de meilleur perchiste qu’on n’ait jamais eu en France. » Pour lui, on ne peut parler de renaissance de la perche française à Londres, bien que l’exploit soit survenu seize ans après le sacre de Jean Galfione aux Jeux d’Atlanta en 1996. « La perche a toujours existé… Il y a toujours eu des athlètes français de haut niveau », a-t-il réagi dans l’entretien qu’il nous a accordé hier lors d’une séance d’entraînement du Pôle France au stade de Bambous.