Environ 150 enfants des régions des hautes Plaines-Wilhems ont bénéficié d’une journée de sensibilisation à l’hygiène bucco-dentaire, dimanche 24 juin, au Sir Abdool Razack Mohamed Centre, à Phoenix. Une initiative de l’Aaleemee Society, organisation non gouvernementale fondée suivant l’action philanthropique du guide spirituel islamique Mowlanah Shah Noorani Amad Siddiqui (RA), visant à l’intégration des défavorisés de la société mauricienne sans distinction aucune.
« Nous avons constaté qu’aujourd’hui les parents n’ont pas vraiment le temps, ni les connaissances nécessaires, pour montrer à leurs enfants comment prendre soin de leurs dents. C’est pour cela qu’il nous a semblé si important d’organiser cette journée de sensibilisation à l’hygiène dentaire à l’intention des enfants de la région des hautes Plaines-Wilhems, notamment de Cité Malherbes, Wooton, Floréal, Vacoas et Rose-Hill, entre autres », explique au Mauricien le président de l’Aaleemee Society, Saheed Thupsee.
Cette initiative de cette organisation non gouvernementale (ONG), poursuit notre interlocuteur, a bénéficié du soutien de la Dental Care Unit de l’hôpital Victoria (Candos) et de celui de certains dentistes du privé. « Ces enfants ont été sensibilisés aux quatre principes de la santé dentaire : la visite régulière chez le dentiste, l’importance du fluor, une bonne alimentation et enfin le brossage régulier des dents », poursuit Saheed Thupsee.
Outre un examen gratuit de leurs dents, ces enfants ont également eu une brochure décrivant l’hygiène bucco-dentaire, lance le président de l’Aaleemee Society. « Comme l’on ne peut jamais mieux comprendre que ce que l’on voit, les enfants ont pu assister à une démonstration sur la manière de se brosser les dents », indique-t-il. Ils ont reçu par la suite une brosse à dents et un tube de dentifrice en cadeau, histoire de les inciter à continuer avec les bons gestes de l’hygiène dentaire qu’ils ont appris durant cette journée.
Cette journée de sensibilisation à la santé des dents est l’un des projets réalisés par l’Aaleemee Society depuis sa création en 2000. « Nous étions plusieurs jeunes adultes, habitant la région de Curepipe, à avoir écouté en l’an 2000 les conseils de notre guide spirituel le Mowlanah Shah Noorani Ahmad Siddiqui (RA), qui nous a exhorté à nous engager dans le social afin d’aider à alléger la pauvreté autour de nous et à promouvoir l’éducation, sans distinction aucune », raconte Saheed Thupsee.
Depuis 2000, les membres de cette organisation non gouvernementale se sont engagés dans des projets communautaires dans le domaine de la santé, du développement social, de l’éducation, de l’entrepreneuriat féminin et de l’environnement, entre autres. « Nous sommes heureux d’avoir pu jusqu’ici donner une formation à quelque 200 femmes au foyer afin qu’elles puissent aider à arrondir leur fin de mois dans le domaine de l’artisanat, de la broderie, de la bijouterie fantaisie, de la sérigraphie, de la coiffure, de l’esthétisme et de la confection des rideaux », se réjouit le président.