Guillaume Thierry a encore une fois été plébiscité comme le meilleur athlète de sa ville, Vacoas-Phoenix, pour l’année 2015. En effet, la traditionnelle soirée des awards du sport, organisée le samedi 26 septembre dernier à la salle des fêtes, a vu le décathlonien s’offrir pour la quatrième fois le Phoenix d’Or.
Les plus cités pour le titre de meilleur sportif de la ville étaient, outre Guillaume Thierry, l’haltérophile Shalinee Valaydon, triple médaillée d’or aux derniers JIOI à La Réunion, le boxeur Richarno Colin, champion de Maurice et médaillé de bronze aux championnats d’Afrique en -64 kg, ou encore les pongistes Wassiim et Widaad Gukhool, médaillés d’or aux JIOI 2015. Mais au final, c’est sans surprise que Guillaume Thierry a été plébiscité. Les titres de meilleur entraîneur et de meilleur espoir ont été respectivement décernés à Antonio Deux Novembre (lutte) et à son poulain Adrien Victoire.
Guillaume Thierry remporte ainsi le trophée pour la quatrième fois, soit le même nombre de fois que Richarno Colin. Widaad Gukhool a pour sa part déjà été récompensée à une reprise. On retiendra que le décathlonien de 29 ans avait remporté l’or le mois dernier aux Jeux d’Afrique qui se sont tenus au Congo-Brazzaville. Il devait au passage améliorer le record national de la discipline, le portant de 7537 à 7591 points. Qui plus est, il le fit à la veille de son anniversaire. Lors de la remise du trophée, il a tenu à remercier « les entraîneurs, les sponsors ainsi que la famille pour leur soutien. Le prochain objectif est maintenant les Jeux olympiques l’année prochaine à Rio ».
Les sportifs récompensés sont certes repartis contents de leurs trophées, mais surtout des engagements pris par le nouveau conseil municipal. Comme l’a d’ailleurs promis le maire Navin Ramsoondar lors de son discours. « Nous accorderons tout le soutien voulu aux sportifs de la ville afin qu’il continuent à porter haut nos couleurs. Vacoas-Phoenix regorge de talents et il de notre devoir de les soutenir car ils font la fierté de la ville ».
En sports collectifs, c’est l’équipe de handball de l’ASVP qui porte haut les couleurs de la ville. Ici les joueurs Cédric Virginie, Ludovic Carré et Yannick Pierre avec leurs trophées. À droite l’entraîneur Jean-Michel Poitevin
(ref : Phoenix d’Or 2/Montage sport)