Un meurtre a été commis dans l’enceinte de la prison de La-Bastille à Phoenix dans la soirée d’hier. Le détenu Jean Caël Permes, âgé de 29 ans, en détention provisoire depuis le 16 mars pour le délit allégué de Damaging Property et transféré à la prison de Phoenix depuis hier, a été agressé mortellement dans sa cellule le même jour.

Jean Cael Permes, 29 ans,  avait été retrouvé dans la cellule No 1 du bloc administratif de la prison par un officier de la prison vers les 20 heures 50, hier. Il était à moitié nu et avait des ecchymoses sur le haut de son corps et des blessures au coude droit. Il était déjà mort au moment de cette découverte macabre dans sa cellule. Le médecin de la prison, le Dr Maudarbocus, devait certifer le décès de ce détenu.

Une enquête policière a été ouverte avec la cellule, dont le matelas était trempé, placée sous contrôle de la police dans la soirée du mardi 5 mai.

Plusieurs unités de police se sont rendues sur place, dont la CID de Curepipe et celle de Vacoas, ainsi que l’IT Unit et la MCIT. Le véhicule qui a effectué le transfert du prisonnier a été mis sous scellé pour être examiné par les enquêteurs.

À l’arrivée de la police, la victime qui était déjà morte, se trouvait sur un matelas humide, posé sur un sol humide et portait plusieurs traces de blessures sur plusieurs parties du corps.

La dépouille de la victime a été transportée à l’hôpital où une autopsie a été pratiquée aujourd’hui. Le médecin légiste a conclu que Jean Cael Permus est décédé des suites d’une hémorragie dû à de multiples blessures.

Les gardiens de la prison de Phœnix, ainsi que ceux ayant effectués le transfert ont été interrogés par les enquêteurs afin de faire la lumière sur ce qui s’est passé entre son transfert et le moment où son décès a été signalé à la police.

 

*Texte mis à jour à 14 heures le mercredi 6 mai.