Il n’a certes jamais remporté le Maiden mais il est un des entraîneurs qui est régulièrement présent au training matinal et Raj Ramdin a suivi attentivement la préparation des partants probables pour le Maiden 2014. Il est d’avis qu’une bonne préparation et le stamina aideront le futur vainqueur à briller dans notre Ruban Bleu et pense que les deux représentants de l’écurie Gujadhur, Bulsara et Vettel sont bien placés pour enlever l’édition 2014. «Mais attention aux outsiders», avertit-il.
«Bulsara a été  régulièrement vu à l’entraînement depuis sa dernière sortie victorieuse et il affiche une belle condition alors que Vettel, après sa deuxième place dans le Supertote Golden Trophy, est monté en puissance. Les deux chevaux de Gujadhur possèdent une belle carte à jouer et le tirage au sort des lignes a joué en leur faveur. C’est sûr que le choix du jockey titulaire Daryll Holland va être compliqué.
Vettel, qui avait terminé deuxième l’an dernier, aura tout le loisir de dicter son pas à l’épreuve comme ce fut le cas lors de la 24e journée et il aura à résister aux finisseurs dans la ligne droite finale. Et je pense qu’il  aura les moyens de le faire. Quant à Bulsara, après avoir enlevé la Duchesse (1400m) et leTrophée du Bicentenaire (2100m), il a fait l’impasse sur le Supertote Golden Trophy pour mieux aborder le Maiden dans des meilleures dispositions. Certes, il sera aligné pour la première fois de sa carrière sur le parcours du jour, mais il devrait se montrer à la hauteur de sa réputation.
Sur ce qu’ils ont démontré jusqu’ici, les deux chevaux de Gujadhur devront faire l’arrivée et pourquoi pas occuper les deux premières places.
Au niveau des challenges, je classerai Man To Man de l’écurie Serge Henry en tête. Il reste sur deux victoires (1850m et 2220m avec deux jockeys différents, soit Rye Joorawon et Vinay Naiko. Il retrouvera le premier nommé qui est un jockey des grands rendez-vous et ce sera un ultime hommage pour Kiki Henry si Man To Man arrivait à remporter le trophée. Même s’il a tiré un couloir extérieur, il devrait faire parler de lui.
Il y a aussi le détenteur du trophée, Intercontinental. Il n’a pas couru depuis le Trophée du Bicentenaire, soit depuis le le 12 juillet et son entourage a voulu le garder sur sa fraîcheur. Toutefois, même avec son âge avancé (8 ans), il s’est bien comporté pendant sa préparation comme l’atteste son galop sur la grande piste mardi dernier. Lui aussi partira de l’extérieur et il va falloir que les circonstances de la course soient en sa faveur. Tales Of Bravery a été très malchanceux cette saison avec trois deuxièmes places. Il a été entraîné plus particulièrement au bord de la mer et si on parle de sa tenue sur la distance, je n’ai  aucun doute à ce sujet , car son entraîneur Ricky Maingard est assez intelligent pour l’avoir engagé. Avec un Robbie Burke sur le dos, il sera un des animateurs de la ligne droite finale s’il ne rencontre pas de traffic problem dans la ligne droite finale, comme ce fut le cas dans le Barbé ».
Cependant, il ne faut pas oublier les outsiders qui ont souvent brillé dans le Maiden. A commencer par Ice Axe qui a gagné cette saison avec Niven Marday en selle. Il avait piégé ses adversaires pour l’emporter de bout en bout. Même s’il avait terminé à l’avant-dernière place l’an dernier, il aura à coeur de se réhabiliter. Si Benedict Woodworth a choisi de piloter Rudi Rocks, c’est que le jockey pense que son coursier a les moyens de bien faire alors que les Silver Dice et autre Storm Dancer sont à revoir vu qu’ils n’ont pas encore fait leur preuve.
Pour conclure, je dirai qu’on va assister à un beau Maiden cette année avec plusieurs prétendants, mais le duo de Gujadhur demeure mon favori».