L’heure est à la plus prestigieuse course du calendrier hippique avec 10 prétendants au trophée détenu par Intercontinental, qui sera présent pour tenter un rare doublé dans cette classique. Les yeux seront surtout braqués sur les représentants de l’écurie Gujadhur, Bulsara et Vettel, qui sont donnés comme favoris, avec un léger avantage au premier nommé. Mais on leur préfère la candidature de Tales Of Bravery qui, selon nous, est celui qui a reçu la préparation la plus méthodique en dépit du fait que son pedigree ne plaide pas en sa faveur.
On essaiera de placer les chevaux dans quatre différentes catégories, à savoir le favori, les challengers, les outsiders et les extrêmes outsiders. Notre favori est Tales Of Bravery, qui ne s’est pas encore imposé cette saison et qui n’a pas gagné au-delà de 1800m. Au Champ de Mars, il s’est imposé sur 1600m seulement. Si on jette un coup d’oeil du côté de son pedigree, on trouve que son géniteur a gagné jusqu’à 1600m et que sa poulinière a remporté une course sur 1900m. Lui, il a été essayé sans succès sur 2000, 2100, 2200 et 2400m. Lors de sa dernière sortie, il fut l’auteur d’une bonne performance et aurait pu aspirer à mieux si son jockey avait choisi la meilleure option en fin de parcours. Il termina à moins d’une longueur du vainqueur. Depuis cette tentative, il a été soumis à un travail rationnel au bord de la mer avant d’effectuer un galop sur deux tours de piste le 26 août dernier. Et ce fut à ce moment-là qu’il se fit particulièrement remarquer. Si d’aventure il n’arborait pas une belle robe, celle-ci s’est bien améliorée ces derniers jours et son travail de mercredi matin est là pour le démontrer. Nanti du numéro 3, il devrait se placer tranquillement à la corde et attendre l’emballage final pour se manifester. À l’arrivée, il pourra conserver l’avantage face à Bulsara et offrir à Robbie Burke sa toute première réussite dans le Maiden.
L’écurie Gujadhur en challenger principal
Parmi ses principaux challengers, on retiendra les deux chevaux de l’écurie Gujadhur, Bulsara et Vettel. Le premier nommé sera piloté par Darryl Holland et reste sur une jolie victoire. Tout comme Tales Of Bravery, il n’a pas recouru depuis le 12 juillet dernier. Il a été toutefois souvent vu à l’entraînement où il fut surtout question de le maintenir dans une très bonne condition. Au niveau du pedigree, il faudrait faire ressortir que c’est un produit de Silvano, qui s’est imposé jusqu’à 2200m, alors que sa poulinière était considérée comme un sprinter. Bulsara est un authentique finisseur et il possède aussi une puissante accélération finale.
Vettel a été associé à Cédric Ségeon, qui a sûrement été choisi du fait qu’il possède une bonne science dans la position tête et corde. Vettel, qu’on avait hâtivement mis aux oubliettes, s’est requinqué à sa dernière tentative, où il échoua de très peu dans sa tentative de réaliser le bout en bout. Il paraît avoir encore progressé ces derniers jours et son dernier travail en compagnie de Tandragee l’a confirmé. Il sera seul à l’avant et si on le laisse faire à sa guise, il pourrait ne pas être rejoint.
Man To Man représente les couleurs de l’écurie Serge Henry. Ce dernier vient de nous quitter et ne sera pas en mesure d’assister à l’épreuve dont il avait fait son objectif pour la saison 2014. Pour ses supporters dont son épouse Linda et sa fille Nathalie en particulier, ce serait un immense honneur. Ce cheval reste sur une victoire et pourrait avoir encore progressé. S’il s’est imposé sur 2100m, il reste néanmoins une petite incertitude concernant sa tenue. Cependant, comme c’est le genre de cheval qui sait se relaxer dans un parcours, il possède de la classe, quoique sa ligne quelconque ne devrait pas être un gros désavantage. Mais il devra néanmoins se surpasser car il affronte cette fois les meilleurs.
Les outsiders avec Intercontinental en tête…
Les outsiders sont au nombre de trois : Intercontinental, Rudi Rocks et Love Struck. Le cheval de Rousset est le dernier vainqueur de cette classique. Il a été spécialement préparé en vue de cette échéance et a donné entière satisfaction à l’heure des galops. Il a cependant connu une petite alerte au niveau d’un pied, mais a obtenu le feu vert pour être présent pour essayer de réaliser le doublé. Johnny Geroudis le connaît bien et saura en tirer le maximum. Toutefois, il pourrait être desservi par sa mauvaise ligne et en payer les conséquences. Mais au cas où tout marche à merveille, il faudra lui accorder une chance.
Rudi Rocks tente sûrement une dernière fois sa chance dans le Maiden. Sa course de la 24e journée peut être ignorée. L’important pour lui sera de prendre un bon départ pour ne pas se retrouver trop en retrait. Il porte actuellement une jolie robe et peut causer la surprise.
Love Struck sera finalement le seul représentant de l’écurie Foo Kune. Il court toujours après son premier succès au Champ de Mars, alors qu’il était le favori de la Duchesse. On ne le voit pas jouer les premiers rôles, mais il pourrait se réveiller dimanche et donner raison à ceux qui ont mis leur confiance en lui.
… et les autres
Les deux autres candidats intéresseront surtout les amateurs de paris spéculatifs. Mozart’s Giovanni a remporté une course sur 1850m et ne fut pas surclassé sur 2050m. Il court sans oeillères dans l’espoir de tenir la distance. Sa tâche s’annonce néanmoins compliquée et le fait que ce soit une course à poids d’âge n’arrange pas ses affaires.
On mettra Storm Dancer dans la même catégorie, sauf que le parcours est dans ses cordes. On pensait le voir confirmer ses bons galops précédant ses débuts, mais tel ne fut pas le cas. Il a été tellement décevant qu’il est difficile de retenir sa candidature.
Notre quarté gagnant est composé de Tales Of Bravery, Bulsara, Vettel et Man To Man.