Les stalles afficheront complet pour The Phoenix Maiden Cup, la plus prestigieuse épreuve de notre calendrier hippique, disputée à poids d’âge sur le parcours classique de 2400m. Cette course a été remportée en 2012 par Ice Axe qui résistait au retour d’Il Saggiatore qui était favori en dépit du fait qu’il a été battu par le crac de l’écurie Maingard lors de leurs deux précédentes sorties mauriciennes. Il Saggiatore étant contraint de demeurer éloigné des pistes cette saison, l’établissement Gujadhur lui a trouvé un digne remplaçant en Vettel qui a déjà impressionné lors de ses deux dernières courses, dont la dernière en temps record sur 1850m. Une performance qui le place comme le grand favori pour la victoire devant Ice Axe qui misera sur sa classe pour conserver ce trophée.
Il avait arrêté le chronomètre à 1.51.50 sur 1850m lors de la 21e journée, reléguant son plus proche adversaire par un peu plus de deux longueurs et demie. Cette victoire, mais surtout la manière avec laquelle il s’était imposé, a consolidé l’étendard de favori de Vettel dans le Ruban Bleu, le but ultime de son acquisition par l’écurie Gujadhur. Depuis, ce bai brun argentin s’est contenté de peaufiner sa préparation à l’entraînement. Son entraîneur décida même de faire l’impasse dans le Tote Golden Trophy afin de ne pas revivre la même chose qu’avec Il Saggiatore qui avait probablement été soumis à une course de trop. Vettel a démontré qu’il pouvait dicter son propre rythme, mais tout aussi bien venir au finish si ses adversaires se montraient plus rapides que lui. Sa maniabilité fera de lui un os dur à croquer, car si on le laisse faire, il peut sortir ses adversaires de leur pas durant la course et accélérer à nouveau à 600 mètres de l’arrivée comme il l’avait fait à sa première victoire chez nous. Gageons que Code Rock, mieux placé dans les stalles, essaiera de prendre le train à son compte comme il l’avait fait à sa dernière tentative. Johan Victoire n’aura qu’à le placer dans le dos du cheval de l’écurie Maigrot afin de conserver ses chances intactes. Ice Axe possède également du pas, mais s’il veut essayer de condamner le favori à l’extérieur, il faudra que l’éventuel meneur ne parte pas sur des bases élevées. Vettel pourrait alors prendre le relais en tête. Dans tous les cas de figure, il sera le cheval à battre.
Ice Axe le principal challenger
Ice Axe a réussi un parcours exceptionnel l’an dernier avec quatre victoires consécutives avant d’échouer de peu lors de ses deux sorties suivantes. Auteur d’une rentrée encourageante sur 1000m, sa préparation avait été perturbée par une chute survenue au centre privé de Ricky Maingard à Mont Choisy. De retour en compétition après 10 semaines, il s’était montré moins percutuant malgré l’allongement du parcours. Lors de la 22e journée, il était largement battu par Polar Bound sur 1600m après avoir visiblement trop longtemps patienté. On constate qu’Ice Axe a porté 61kg lors de ses trois sorties de la saison. Il aura cette fois l’avantage au handicap puisque tous porteront 58kg. Ce fils de Solskjaer a amorcé un net regain de forme ces derniers jours. On peut même avancer qu’il a rarement été aussi bien physiquement depuis sa venue chez nous. Aidé d’un bon parcours non loin du favori, sa classe naturelle peut lui permettre de réussir l’exploit que Lines Of Power a été le dernier à réaliser, soit de remporter cette course pour la deuxième année d’affilée.
Les autres
Avec Vettel et Ice Axe face à eux, les autres concurrents devraient se battre pour les autres accessits qui représentent des gains intéressants. Vainqueur du Tote Golden Trophy au courage avec 61kg sur le dos, Intercontinental sera à sa deuxième parcitipation à cette épreuve — il avait pris la quatrième place au terme d’une fin de course époustouflante. Cette prestation lui donnera le droit de viser un chèque et même de briller en cas de défaillance des favoris. Une éventuelle victoire vaudrait son pesant d’or pour l’écurie Rousset qui serait relancée dans la course au titre. Rudi Rocks en sera, lui, à sa troisième participation au Ruban Bleu. Cinquième en 2011 à l’issue d’une monte mal inspirée de son jockey, il s’était contenté de la troisième marche du podium l’année dernière. Rudi Rocks affectionne la course d’attente et il sera avantagé si la course est rondement menée — ce qui devrait être le cas. Si surprise il y a, elle pourrait venir de la doublure de l’écurie Maingard confiée à Corne Orffer. Suite à la perte de Top Seller en début de saison, l’écurie Foo Kune s’est rabattue sur Prince Of Troy qui a explosé cette année avec quatre victoires. Il a toutefois montré des limites à sa dernière tentative où il fut le seul à évoluer en one off sur tout le parcours. Prince Of Troy aura pour lui sa belle forme du moment confirmée vendredi matin lors de son spurt. Bien placé dans les stalles, il devrait pouvoir trouver une place à la corde cette fois. Un accessit sera alors à sa portée. Bastille Day s’est également révélé cette année avec deux victoires consécutives avant de jouer de malchance lors de la 24e journée. Sa participation était incertaine en début de semaine vu qu’il avait été touché au boulet droit, mais s’il est aligné, c’est sans doute qu’il est rétabli. On ne connaît pas ses limites et il sera le dark horse de la course. Acuppa demeure un coursier courageux, mais face à ses adversaires du jour, il se battra pour une place en fin des combinaisons. La tâche de Not Liable et Silver Dice parraissent encore plus compliquée à ce niveau.