L’heure est à l’épreuve la plus prestigieuse du calendrier hippique, le Maiden, qui bénéficie du patronage de Phoenix Beverages, qui fête ses cinquante ans. Les stalles affichent complet et tous les yeux seront rivés vers Vettel, qui fait figure d’épouvantail pour certains et qui part comme grand favori. Sa tâche sera de réussir là où Il Saggiatore avait échoué l’année dernière.
Contrairement à 2012, Ramapatee Gujadhur n’a pas soumis son porte-drapeau à un dur parcours et a même fait l’impasse sur le Supertote Golden Trophy, question de miser sur la fraîcheur. Vettel a sous les sabots deux courses de 1850m dont la dernière gagnée en temps record. Sa dernière sortie remonte à fin juillet, ce qui lui fait un peu plus d’un mois sans courir. Son entraînement a été bien dosé, même si certains pourraient trouver qu’il pourrait avoir été un peu poussé. Mais il fallait impérativement essayer de compenser un éventuel manque de compétition par des galops. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que cet Argentin se présentera au summum de sa forme et attirera à lui seul la grosse foule. Il a hérité du numéro 8 et cela semble une bonne chose dans le sens où il est connu qu’il possède de longues foulées et aurait pu être contrarié si jamais il se faisait enfermer dans la partie initiale. Johan Victoire sait que sa monture possède la faculté à mettre ses adversaires dans le rouge et il saura en tirer profit au bon moment. On ne peut que faire de Vettel le favori et espérons qu’il ne lui manque pas la course de préparation qu’a la majorité de ses adversaires.
Le tentant du trophée n’est autre qu’Ice Axe dont la préparation a été perturbée par une chute qui le força au repos avant la Barbé Cup. Il n’a participé qu’à deux courses à son retour, un 1400 et un 1600m. Cette dernière compétition remonte à un mois. Si on regarde son parcours d’avant Maiden en 2012, on trouve qu’il pourrait manquer de préparation cette année. Ricky Maingard a tenté de palier l’absence de son favori par un travail foncier au bord de la mer mais on sait bien que les galops effectués au Champ de Mars sont d’une importance capitale. Il est cependant un entraîneur bien expérimenté et s’il a choisi de confirmer la candidature d’Ice Axe, c’est qu’il est convaincu qu’il pourra défendre la coupe chèrement acquise la saison dernière comme il se doit.