« Le vieillissement de la population est un véritable défi », a dit le Premier ministre, Pravind Jugnauth, hier matin lors de la célébration de la journée mondiale des personnes âgées au J & J Auditorium à Phoenix. Le montant de la pension de vieillesse déboursé annuellement s’élève à Rs 14,3 milliards. Et cette somme est appelée à s’accroître compte tenu de la démographie vieillissante à Maurice. 
Tout comme dans nombre de pays étrangers, une population qui vieillit présente des défis au gouvernement. Selon les chiffres, ils sont 205 000 personnes âgées de plus de 60 ans à Maurice et d’ici 2025, 20 % de la population mauricienne sera dans cette catégorie. Pravind Jugnauth avance que la connaissance et le savoir des personnes âgées doivent être utilisés par les jeunes, qui selon lui, « oublient ce que les aînés ont fait pour eux ». Le Premier ministre, face aux critiques de certains partis politiques au sujet de l’augmentation de la pension de vieillesse à Rs 5 000 disant que « nou pe al gaspiy larzan lepep », soutient que cela a démontré l’engagement du gouvernement envers la population. « Nous continuerons d’oeuvrer pour un environnement pour que nos aînés soient plus actifs », dit-il. Dans cet élan, il annonce de la construction de deux maisons de retraite modernes. « Nous ne voulons pas construire ces deux maisons mais la situation est telle que nous devons le faire », dit-il avec regret. Pravind Jugnauth dit préférer voir les jeunes prendre soin de leurs parents. Ceux qui sont au bas de l’échelle auront priorité pour habiter ces maisons, qui possèderont toutes les facilités.
Toujours dans l’optique d’accorder une vie décente aux retraités, Pravind Jugnauth annonce la construction d’un quatrième centre de loisirs pour les personnes âgées à Riambel au coût de Rs 200 millions. Ce centre récréatif augmentera à 45 000 par an le nombre de personnes âgées qui pourront se relaxer dans les différents centres. Il ajoute que le gouvernement s’est engagé à donner une plus grande considération aux personnes âgées. En ce sens, il cite l’exemple des autobus semi low-floor qui seront de plus en plus présents sur les routes. Par ailleurs, Pravind Jugnauth suggère de faire plus d’exercices physiques et le recommande également à ses ministres. « Une activité physique est essentielle dans la vie », dit-il, en faisant allusion à la réforme du secteur éducatif qui mettra l’accent sur l’éducation physique mais également sur les valeurs morales. Par ailleurs, il a également abordé le projet de Metro Express, qui apportera, dit-il, de grands développements à Maurice.
De son côté, Etienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale, a parlé de la démographie vieillissante, qui est aujourd’hui une tendance mondiale. Les chiffres indiquent que le nombre de personnes âgées dans le monde passera de 901 millions à 1,4 milliard en 2030. Cette même année, les personnes du troisième âge dépasseront en nombre les jeunes de 15 à 24 ans. « Nous ne sommes pas loin de cette tendance car le nombre de personnes âgées augmente d’année en année », dit-il, faisant ressortir qu’il y a actuellement 205 000 personnes âgées à Maurice. C’est une bonne chose, dit-il, car cela montre qu’il y a à Maurice une meilleure qualité de vie. Toutefois, fait-il ressortir, le vieillissement de la population représente un défi en termes de viabilité du système de pension. Pour Etienne Sinatambou, les personnes âgées à Maurice font partie des « think tanks » et participent au développement du pays. Il a aussi précisé que le gouvernement ne touchera pas aux avantages dont bénéficient les personnes âgées. « Nous n’avons aucunement l’intention de diminuer vos privilèges, au contraire nous allons les augmenter », dit-il en se référant au budget de son ministère qui s’élève à Rs 22 milliards cette année contre Rs 20 milliards l’an dernier.
Lors de cette cérémonie, le président du Senior Citizen Council de Maurice, Hanslall Seebaruth, a souligné que son rapport sur les personnes âgées, présenté à l’étranger, a reçu des applaudissements.
La célébration de cette journée cadre avec le cinquantième anniversaire de l’Indépendance du pays. En ce moment, le pays compte 139 centenaires.