UNE des photos réalisées par Brahms Mahadea sur le sommet du Kilimandjaro (Tanzanie) en 2013, s’est vue décerner cinq étoiles par le National Geographic Allemagne, lors de la 33e édition de Photokina, le plus grand salon dédié au monde de l’image qui s’est tenue à Cologne du 16 au 21 septembre dernier. Cette photo qui fait partie de la sélection des meilleures photographies de National Géo, sera visible sur le site internet de la Photokina et publié dans son magazine 2014.
Si cette photo était mise à l’honneur à Shanghaï en 2005 et s’était vue décernée quatre étoiles par la SICAEA-Shanghai International Culture of Arts Exchange Association », Brahms Mahadea était loin d’imaginer que cette image attirerait cette fois l’attention de l’équipe de photographes du National Geographic, Allemagne, au Salon de la Photokina, à Cologne.
Le photographe de presse qui participait pour la deuxième fois à ce rendez-vous planétaire qui rassemble tous les acteurs de l’industrie de l’image, a exposé une vingtaine de ses réalisations au stand de la marque Nikon. Une exposition qu’il a intitulée “Figures and landscapes of Mauritius and other parts of the world”.
Parmi les photos illustrant une diversité de paysages naturels, celle prise au sommet du Kilimandjaro l’année dernière, est sortie du lot. À Photokina, National Geographic récompense les plus beaux clichés du monde. «C’est une belle reconnaissance. Le pic sur lequel je me trouvais au moment du cliché est le Mont Kilimandjaro, avec ses 5 895 mètres d’altitude; point culminant de la plus haute montagne du continent africain. Ce paysage magnifi que a demandé une expédition de six jours pour y accéder. Mais ce qui magnifi e ce cliché, c’est la hauteur et la lumière. Lorsqu’on arrive au sommet, au lever du soleil, on assiste a` un spectacle magnifi que: les glaces éternelles, les cratères habillés de blanc et les nuages qui s’accrochent a` leurs sommets. A` cause du froid, on dispose de peu de temps pour immortaliser la scène, mais comme cette photo requiert patience et technique, j’ai du^ aff ronter le froid pour réaliser les plus beaux clichés”, dit-il.
Originalité, poésie, histoire… c’est ce que demande National Geographic pour décerner cinq étoiles à un photographe. «Pour obtenir cette distinction, l’image doit e^tre rare et unique, ne doit en aucun cas ressembler a` une autre. Elle doit raconter une histoire intéressante, et surtout e^tre riche en couleurs. J’ai toujours été a` l’aff u^t de belles images et a` la recherche de nouvelles lumières, tout en mettant en valeur le patrimoine naturel au cours de mes voyages. Tanzanie est un pays économiquement pauvre, mais riche en paysages spectaculaires », dit-il.
Pour le plus grand bonheur du photographe, cette image du sommet réalisée au lever du soleil, a été sélectionnée pour être publiée dans le grand magazine de Photokina 2014 et sera mise sur le site internet de Photokina. Par ailleurs, en 2005, cette même photo avait été récompensée en Chine (quatre étoiles) — la plus haute distinction photographique en Chine. Lors de la première exposition solo de Brahms Mahadea à Shanghai, trois autres images ont aussi été récompensées. L’événement était organisée par la SICAEA-Shanghai International Culture of Arts Exchange Association.
Dans le cadre de Photokina 2014, Brahms Mahadea a aussi proposé une sélection d’une vingtaine de clichés pris avec ses appareils Nikon et Leica. “Figures and landscapes of Mauritius and other parts of the world” rassemblait des photos de paysages et de portraits en format 1.2 m x 64 cm prises à Maurice et ailleurs, comme à Arles, en France ou en Chine. «Brahms has enhanced Photokina 2014 in Cologne with his exotic spirit and individuality. His works represent pure passion for nature photography and people from diff erent cultures. He has the talent to capture remarkable moments», selon les commentaires de l’équipe organisatrice de Photokina. Brahms Mahadea est le seul photographe mauricien à participer en deux occasions à Photokina, sa première participation datant de 2010.