Recall To Life était bien le plus fort. Aucun adversaire n’a pu contester sa supériorité dans l’emballage final. Même son compagnon d’entraînement Everest n’y a vu que du feu. Du coup, c’est une troisième victoire d’affilée pour ce cheval avec lequel son entourage a trouvé la meilleure tactique pour lui accorder les meilleures chances.
Si on pouvait appréhender le fait que Ryder Cup tente de réduire l’épreuve à un sprint, du côté de Gilbert Rousset, il avait été décidé d’écarter cette possibilité en lançant Everest en tête de la course. Ryder Cup a tenté de prendre les devants, mais devant l’insistance d’Everest, il lui a été impossible de soutenir la comparaison.
De plus, les temps fractionnés pour les premiers 400m parlent d’eux-mêmes. 24”83 : ce n’était pas un chrono à la portée de Ryder Cup, surtout qu’il était aligné sur 1600m. Il a aussi fallu surveiller si Everest ne tirait pas après avoir été sollicité pour prendre le commandement. Le gris paraissait à son aise et bien dans son action. Desert Sheik avait choisi de courir en one off pour précéder Recall To Life et parce qu’il possède de longues foulées.
Recall To Life, a semble-t-il failli, monter sur les postérieurs de Ryder Cup peu après le passage du Tombeau Malartic et a été repris. Au fait, c’est Desert Sheik qui l’a un peu gêné. À l’avant, Everest a continué sur le même rythme, même s’il a ralenti en deux occasions.
Tout le monde attendait l’emballage final. Everest possédait une avance qui pouvait être déterminante. Desert Sheik a été mis à l’ouvrage avant le dernier virage. Ryder Cup restait présent, mais on ne le voyait pas soutenir la comparaison au finish. Recall To Life n’avait pas encore accéléré. Bernard Fayd’herbe a dirigé son cheval vers l’extérieur à la sortie du virage. Le hongre a sorti une belle accélération pour revenir sur le mener et le dominer sans peine.
1’37”74 avec une lice à 4,50m, c’est sans nul doute un très bon chrono. Everest a résisté à la timide attaque de Desert Sheik. Ryder Cup a terminé dernier, mais s’est néanmoins bien défendu. On pensait le voir terminer péniblement. S’il avait pu imposer sa loi, il aurait pu renverser les pronostics. Recall To Life pourrait encore donner d’autres satisfactions à son entraîneur et ses propriétaires s’il pouvait trouver de bons engagements. Cependant, force est de constater qu’il devra concourir contre les meilleurs maintenant et que sa tâche ne sera pas aussi aisée.