La deuxième manche du championnat des 3-ans ayant été annulée pour manque de partants, c’est une épreuve principale réservée aux compétiteurs détenant un rating de 60 ou plus qui sera proposée aux turfistes ce samedi. Une fois n’est pas coutume, ils ne seront que quatre à briguer la victoire après le retrait de Top Jet, mais nous devrions tout de même assister à une belle joute avec la présence de quatre coursiers valables. Nous accorderons toutefois un mince avantage à Everest, qui est toujours à la recherche de sa première victoire 2016.
Il est vrai que la présente campagne n’a pas encore souri au gris de l’entraînement Rousset mais il nous a cependant gratifié de quelques belles arrivées, notamment sa course de rentrée et son avant-dernière sortie où il n’a courbé l’échine que de peu face à Kremlin Captain. Il n’a certes pas brillé dans le Barbé en juin dernier mais ce nouvel engagement semble tomber à pic pour le relancer. Nanti de l’as dans les stalles de départ, Everest est, de plus, le coursier le plus maniable du lot et on le voit bien suivre dans le sillage du meneur et accélérer ou même prendre le train à son compte si l’allure s’avère trop modérée à son goût. Même s’il a été délaissé par le jockey titulaire, force est de constater que le gris n’aura pas de meilleure occasion pour décrocher sa première victoire 2016.
Sur sa route se dressera cependant un adversaire de taille, à savoir Recall To Life, victorieux lors de ses deux derniers engagements. Au delà des victoires, c’est surtout la manière avec laquelle le bai brun s’est imposé qui a marqué les esprits. Possédant un short but strong burst of acceleration, Recall To Life est à craindre dans ce champ restreint car il ne devrait pas rencontrer de traffic problems dans l’emballage final. S’il se trouve toujours au contact des meneurs quand le sprint sera lancé, il faudra se montrer très costaud pour lui résister au finish. Il demeure selon nous, le principal danger pour son compagnon d’entraînement.
Ricky Maingard sera aussi très bien représenté à cette échéance avec la participation de Desert Sheik. Avec tout le respect qu’on lui doit, l’alezan avait été surclassé dans le Barbé mais il avait auparavant été l’auteur de deux bonnes tentatives sur 1500m.  En l’absence de Rye Joorawon, toujours suspendu, c’est au club jockey Jean Pierre Guillambert qu’il sera associé. Dans ce petit champ, il devrait avoir tout le loisir de se trouver une bonne position durant le trajet. En outre, de par ses longues foulées, il pourrait tenter le coup tactique en démarrant de loin car nous ne pensons pas qu’il aura les armes pour lutter avec Recall To Life au finish.
La candidature de Ryder Cup est sans doute celle qui a soulevé le plus d’interrogations à la parution des entrées. En effet, le porte-drapeau de l’entraînement Gujadhur est beaucoup plus connu pour son talent de sprinter que celui de miler. Il en sera d’ailleurs à sa première tentative sur 1600m. Nous pensons que sa seule chance de victoire résidera dans le fait de réduire au maximum l’allure, mais même dans une telle éventualité, nous le voyons difficilement prendre le meilleur de ses adversaires qui ont, eux, déjà fait leurs preuves sur la distance. Nous accorderons ainsi la meilleure chance à Everest, de peu devant Recall To Life, Desert Sheik et Ryder Cup.