Ils seront au final huit coursiers à se disputer l’épreuve phare de la troisième journée, réservée aux chevaux du Benchmark 61. Nordic Warrior, qui fut stoppé dans son élan lors du week-end international, semble en mesure de retrouver la winner’s enclosure mais la tâche du poulain d’Alain Perdrau ne s’annonce guère aisée face à l’opposition du jour.
Avec cinq victoires et deux podiums, force est de constater que Nordic Warrior a dépassé toutes les espérances pour sa première saison sur notre turf. Aligné dans une valeur supérieure samedi, nous le croyons capable de réaliser un nouveau tour de force, même si son entourage estime qu’il n’est pas encore au meilleur de sa forme. En l’absence d’un véritable frontrunner capable de lui mettre des bâtons dans les roues, le fils de Captain Al devrait profiter de sa fraîcheur pour démarrer sa saison sur une bonne note.
Ils seront toutefois nombreux à lui contester la victoire, à commencer par Hot Rocket qui reste sur une rentrée correcte lors de la journée inaugurale. L’alezan, qui avait manqué d’accélération dans l’emballage final, aura à coeur de se racheter mais il devra d’abord surmonter le handicap de son mauvais couloir. Pour peu qu’il se réconcilie avec son finish, il a les moyens d’inquiéter Nordic Warrior, d’autant qu’il a déjà une course dans les jambes.
La malchance était au rendez-vous pour Seeking Angelo il y a deux semaines, l’élève de Gilbert Rousset n’ayant pas eu un clear run en fin de course. Auteur d’un très bon travail durant la semaine, l’alezan abordera cette course avec des ambitions légitimes de succès, s’étant déjà frotté à plus forte opposition par le passé. Il aura son mot à dire s’il arrive à bien négocier la ligne d’arrivée.
Ashanti Gold causa une petite surprise quand il s’imposa au finish il y a quinze jours. Il faut faire ressortir que la décharge de son cavalier (NDLR : Niven Marday) avait fait pencher la balance en sa faveur ce jour-là. Il devrait selon toute vraisemblance se contenter d’une nouvelle course en attentiste car il n’est pas sûr de pouvoir prendre de vitesse Nordic Warrior à l’ouverture des boîtes. Une confirmation est toutefois attendue de sa part.
Nanti de la corde, Living With Heart aura une belle carte à jouer après une bonne course de rentrée. Le coursier de Patrick Merven, qui n’aime pas trop être bousculé, pourrait s’inviter sur le podium et même jouer la gagne s’il est toujours au contact des meneurs en fin de parcours. Gray’s Champ, son compagnon d’écurie, lui prêtera main forte. Le parcours du jour semble idéal pour une reprise mais ses chances seront fortement compromises en cas de rythme soutenu.
Everlast avait saigné lors de son unique participation l’an dernier. Il en sera à sa première sortie sous les couleurs de J.M.Henry. Il s’est, certes, bien comporté à l’heure des galops mais la prudence reste de mise car il affrontera un champ relevé. Quant à Not Liable, il renouera avec la compétition après avoir passé toute la saison dernière sur la touche. Même s’il paraît dans de bonnes dispositions, il serait plus judicieux de le revoir en course d’abord.