Le Managing Secretary du Mauritius Sports Council (MSC) a débarqué à la piscine du Pavillon dans le complexe sportif Jean-Roland Delaître jeudi dernier en compagnie du président de la Fédération mauricienne de Triathlon (FMTri) pour mettre fin à une pratique, pas si loin d’un abus de confiance. Le CNQB a été pris en flagrant d’élite d’utiliser six couloirs de 15h à 16h et cinq couloirs de 16h à 17h qui sont attribués aux triathlètes de Quatre-Bornes sans payer une seule roupie au Mauritius Sports Council.
Selon les informations en provenance de Rose-Belle, le MSC avait alloué la piscine du Pavillon à la fédération de triathlon pour lancer cette discipline dans la ville durant le mois de novembre gratuitement. Il s’avère que ce projet n’a pas beaucoup marché et de ce fait personne qui voulait apprendre le triathlon n’était présent à la piscine. Comme il n’avait pas d’école de natation durant le mois de décembre à la piscine, le CNQB a donc décidé de mettre ses nageurs dans les six couloirs. Ce petit jeu a donc duré durant le mois de décembre et de janvier. Mais lorsque l’école de natation du MJS a repris le service entre 16h à 17h, la situation a commencé à devenir compliqué. D’autant que certains nageurs «élite» du CNQB sont des cas d’école en ce qu’il s’agit de la piscine à l’intérieur comme à l’extérieur du bassin.
Résultats des courses, Belle-Rose a fini par être mis au courant de la situation. Selon nos informations, le Managing Secretary du MSC devait même demander des explications à un dirigeant du CNQB durant la semaine écoulée. Ce dernier devait l’assurer que ce sont bien des triathlètes qui utilisent la piscine, dont la fille du président de la FMTRi, Fabienne St-Louis.
Or cette dernière n’est pas à Maurice depuis belle lurette, ce qui a poussé le Managing Secretary du MSC de débarquer à la piscine jeudi dernier en compagnie d’Alain St-Louis. La situation cocasse est que le dirigeant du CNQB était bien présent à la piscine lorsque le duo a débarqué et il devait affirmer devant le président de la FMTri que ce sont des triathlètes qui utilisent le bassin.
Ce qui a provoqué un remue-ménage à la piscine et le MSC a décidé que le bassin sera utilisé que pour l’école de natation du MJS entre 15h et 17h non sans avoir soumis au CNQB une facture pour plus de deux mois d’utilisation.