La situation sur la plage Pomponette préoccupe le leader des mauves. Il a tenu à commenter l’affaire tout en adoptant une position neutre. C’était lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce samedi 12 mai.

Selon le leader du MMM, c’était inévitable que nous atteignions une « saturation-point ». Prenant en compte que le tourisme a un aspect fondamental pour notre économie, il lance toutefois un appel au gouvernement en ce qui concerne le point de saturation de la population.

Après avoir consulté le rapport d’EIA, il se dit inquiet des gros risques de noyade à l’endroit où la construction de l’hôtel est prévue. Il est d’ailleurs revenu sur un cas de noyade qui avait choqué plus d’un, survenu dans les années 60. Au compteur, sept étudiantes et des sauveteurs ont péri noyés à cet endroit et les corps n’ont jamais été repêchés. C’est d’ailleurs dans ce sens que Paul Bérenger penche pour un Select Commitee« mwa mo pense ki li justifie enn Select Commitee au Parlement, présidé par Mahen Jhugroo pu revoir tu laspe sekirite et surtout ecout tou dimounn, les Ong koma Arek kokin nu Laplaz, ainsi ki promoteur la » a-t-il déclaré.

Il souhaite ainsi que le gouvernement prenne en compte cette proposition afin d’éviter les dégâts. « mo expect ki gouvernement pu mesure l’ampleur de sa problem la ainsi pran en compte le nombre de noyades ki finn ena et pu accepte mo proposition ».