C’est une attaque qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Sans l’intervention d’un élément de la National Coast Guard (NCG), peu avant 15h, sur la plage de La Cambuse, Muthoora Ramdass, 64 ans, plus connu sous le nom d’Indur, habitant Engrais Martial, Eau Coulée, aurait pu se vider de son sang. L’attention de l’officier a été attiré par le corps ensanglanté d’un individu sous un arbre. Malgré son état de blessé grave, Muthoora Ramdass a néanmoins pu expliquer à ce dernier qu’il est un chauffeur de taxi et a été entraîné jusque-là par un individu qui l’a tabassé avant de s’enfuir à bord de son véhicule.
L’officier a alerté le Service d’Aide Médicale Urgence (SAMU) qui l’a transporté à l’hôpital J.Nehru et un message radio fut communiqué aux postes de police de Mahébourg et de Plaine-Magnien.
Une demi-heure après, les limiers de la CID de Mahébourg reçurent des informations à l’effet que le suspect, déjà arrêté pour le même délit, se pavanait à bord d’un taxi de couleur blanche dans les parages du cimetière de Plaine-Magnien.