Des femmes candidates aux élections villageoises du 2 décembre, sous la bannière du Mouvement développement de Plaine-des-Papayes, veulent régler le problème d’éclairage dans leur village si elles sont élues car, disent-elles « nou vilaz dan nwar ». Ce groupe est d’ailleurs représenté par le symbole de la lampe.
« Nous sommes confiantes que nous atteindrons notre objectif », lance Pratima Devi Horill, 37 ans, Sales Representative. Et d’évoquer les nombreux problèmes à Plaine-des-Papayes qui, selon elle, doivent être résolus au bénéfice des habitants : terrain de football en piteux état, abribus non-couverts, entre autres.
Woosa Khadun, 38 ans et self-employed, ajoute que les habitants devraient pouvoir payer leur facture de la Central Water Authority (CWA) à la poste de la localité, comme cela se fait ailleurs, tout en parlant des lampadaires qui n’éclairent plus la route le soir et l’absence de passages cloutés à différents endroits.
Suveedha Hookoom, 36 ans, femme de ménage qui veut servir son village, parle elle des enfants qui manquent de loisirs, des élèves qui n’ont pas de bibliothèque à leur disposition et des jeunes qui s’ennuient par manque d’activités récréatives. « Dans d’autres villages, il y a des centres de jeunesse. Chez nous, il y a des boissons alcooliques », déclare-t-elle. Pour nos aînés, dit-elle, il n’y a même pas une activité religieuse. Elle parle aussi d’activités entre les différents villages du Nord. Suveedha Hookoom fait ressortir que Plaine-des-Papayes, comme tous les autres villages, mérite également d’avoir un marché de légumes et autres produits alimentaires. Actuellement, les habitants doivent se rendre à Fond-du-Sac, Triolet ou Pamplemousses pour faire leurs achats durant le week-end. « Donnez-nous notre chance et on travaillera pour vous », promettent-elles aux 16 000 habitants de la localité, dont 6 000 votants.
Vinod Tauckoor, leader du groupe, se battra, dit-il, pour avoir un Citizens Advice Bureau (CAB) dans la localité car « aster-la tou difikilte ki nou ganie nou bizin swa al biro Piton ou Rivière-du-Rempart. »