Poste de Police de Plaine Magnien

Du gaz lacrymogène a été répandu dans une banque lorsqu’une policière du poste de police de Plaine-Magnien tentait de calmer une cliente, lundi après-midi.

Une habitante de Saint-Hubert, âgée de 29 ans, s’était emportée auprès des employés de la banque et souhaitait être prise en charge. Elle aurait lancé des injures et n’écoutait pas les directives qui lui étaient transmises. « Mo pa pou met lake nanye mwa. Telefonn lapolis », aurait-elle lancé.

La policière et ses collègues se sont alors approchés de la femme en essayant de lui ramener à l’ordre, mais cette dernière les aurait insultés et aurait lancé : « Gete ki zot pou fer, mo pa per lapolis mwa ». 

La policière a alors tenté de l’arrêter, mais la femme l’aurait poussée avant de la gifler. En tentant de la maîtriser, le gaz lacrymogène de la policière s’est déclenché, forçant les clients à se précipiter en dehors de la banque. La femme a, elle, été emmenée au poste de police.

Elle a été autorisée à regagner son domicile, toutefois, elle devra se présenter au tribunal aujourd’hui, mercredi 26 décembre, pour son inculpation provisoire sous une charge de “rogue and vagabond”.