Le handing-over et l’ouverture de l’unique terrain de foot de Plaine-Magnien se fait attendre depuis plusieurs années. Les travaux de rénovation avaient débuté en 2011 pour être livrés quelques mois plus tard, mais pour des raisons inconnues, le chantier avait été retardé. ?Alors que l’ouverture approchait, un vol conséquent a été commis en 2013 qui a encore contribué à un nouveau retard sur les travaux. En effet, selon plusieurs sources concordantes, des câbles électriques, les toilettes et les lavabos avaient été emportés.
Cela fait donc trois longues années que les habitants de Plaine-Magnien sont privés de leur terrain. D’ailleurs, c’est grâce à cette structure que le village est connu comme La Plaine.
Il a fallu non seulement attendre des fonds pour remplacer les objets volés, mais également réparer les dégâts causés car les fils électriques ont été déterrés. Selon l’ancien Private Parliamentary Secretary (PPS) Thierry Henry, les autorités ont alors procédé à l’épierrage du site.
Toutefois, à plus d’un an du vol, la fermeture du terrain commence à irriter les habitants. Selon Pascal Cassy, conseiller de district de Grand-Port, cette situation est intolérable. «Nous attendons depuis des lustres. Nos équipes doivent s’entraîner ailleurs en subissant les railleries des autres équipes, notamment à Trois Boutiques et Union Vale. De plus, nous n’avons pas de health track où les femmes peuvent s’entraîner. Dommage aussi que le jardin d’enfant aménagé reste tristement fermé», dit-il, sans décolérer.
Un préposé du Conseil de District affirme que le handing-over aurait dû être fait par la National Development Unit (NDU) en début de ce mois mais que tel n’a pas été le cas pour des raisons qu’il ignore. Nos questions sont restées lettres mortes au niveau du ministère des Infrastructures Publiques sous lequel tombe la NDU.