Photo illustration

Un garçon de neuf ans a été enlevé mardi à Plaine-Magnien par un certain Michaël, âgé d’une quarantaine d’années. Il a été secouru par deux individus, qui l’ont découvert dans une maison abandonnée. En présence de ses parents, il a fait le récit de sa mésaventure hier au bureau de la Child Development Unit (CDU) de Souillac.

Cet élève de Grade 3 d’une école primaire de Plaine-Magnien a ainsi déclaré qu’après sa sortie de classe, il est retourné chez lui. Vers 17h30, il a pris sa bicyclette pour faire un tour à quelques mètres de sa maison. C’est alors que Michaël est arrivé et lui a demandé de descendre de son vélo pour lui parler. L’enfant connaissant le quadragénaire, puisque ce dernier réside dans la localité, il lui a fait confiance.

C’est alors que le suspect a maîtrisé l’enfant et l’a entraîné dans une maison abandonnée à quelques mètres de chez lui. Selon l’écolier, Michaël ne l’a pas agressé et ce dernier lui a demandé de rester sur place. Entre-temps, deux habitants de la localité, qui rentraient chez eux, ont été surpris de voir un homme et un enfant dans une maison abandonnée. Soupçonnant quelque chose de louche, ils ont abordé le petit, qui a confirmé qu’il n’était pas parenté avec Michaël.

Interrogé à son tour, ce dernier est resté évasif sur la raison pour laquelle il avait emmené le garçon dans ce lieu. Les bons samaritains ont estimé que l’enfant était peut-être en danger, et ils l’ont ramené chez ses parents. Ces derniers étaient choqués d’apprendre ce qui s’était passé et ils se sont rendus dans la maison abandonnée, où le quadragénaire n’était pas présent. Après une nuit d’hésitation, ils ont décidé de rapporter le cas à la police de Plaine-Magnien, qui l’a référé à la CDU.

Selon les parents, ils n’ont jamais donné la permission à Michaël de prendre leur fils pour l’emmener quelque part. Ils ignorent l’intention du suspect et craignent pour la sécurité de l’enfant. Ce dernier a été examiné par un médecin, qui n’a décelé aucune blessure. La police compte convoquer le principal intéressé pour écouter sa version des faits. Entre-temps, une enquête pour enlèvement allégué de mineur a été ouverte.