Poste de Police de Phoenix

Deux cas de kidnapping allégué dont sont « victimes » deux femmes ont été rapportés à la police durant la semaine. La police de Phoenix est à la recherche d’une collégienne de 17 ans après que sa soeur de 19 ans a logé une plainte pour enlèvement.

La plaignante indique qu’elles résident à Mesnil et qu’elle est au courant que la victime entretenait une relation amoureuse avec un jeune homme. Selon elle, le 19 juin, la collégienne avait quitté la maison pour se rendre à son collège à Vacoas. Dans la journée, la plaignante a reçu un SMS sur son cellulaire du numéro de sa soeur l’informant que son amoureux, un habitant de Plaine des Papayes âgé de 18 ans, l’a forcé à prendre place dans une voiture alors qu’elle était non loin de son établissement. Le suspect a pris la direction du nord. Puis, elle a reçu plusieurs messages de nature inquiétante jusque dans l’après-midi. Comme elle était au travail, elle n’a pu répondre aux messages. Ce n’est que dans l’après-midi qu’elle a appelé la collégienne, mais son cellulaire était éteint.

En plus, la mineure n’est pas rentrée à la maison. C’est alors qu’elle a sollicité l’aide de la police. Elle a montré aux policiers les différents messages qu’elle a reçus du numéro de la victime. Le cas a été référé à la Criminal Investigation Division (CID) de Vacoas qui a sollicité le concours de la police de Plaine des Papayes en vue de mettre la main sur le jeune homme. La plaignante craint que la victime soit en danger. Les recherches se poursuivent.

Par ailleurs, la police de Camp Levieux enquête sur un autre cas où une femme de 43 ans a été retrouvée avec des blessures au visage dans un buisson de la localité mercredi soir. Elle a été immédiatement conduite à l’hôpital Victoria pour des soins. Même si elle n’a pas encore donné tous les détails à la police sur l’origine du délit, elle a déclaré à une policière qu’elle a été victime d’un enlèvement et que son « kidnappeur » l’a ensuite abandonné. La victime, une sans domicile- fixe, et une patiente sous méthadone, se trouvait dans la rue à la recherche d’un abri pour passer la nuit, soutientelle, quand un homme, qu’elle connaît, l’a forcé à prendre place dans une voiture. Le suspect l’a emmené dans un terrain boisé où il l’a frappé avant de la forcer à avoir des rapports sexuels avec lui. La victime avance qu’elle n’était pas consentante. Elle sera examinée par un médecin de la police bientôt pour confirmer ses propos. Les enquêteurs attendent qu’elle soit remise pour compléter sa déposition.