Les policiers responsables de la Western Division ont rencontré jeudi les recteurs des établissements scolaires du secondaire, ainsi que les responsables des Student Councils et des Parents Teachers’ Associations (PTA) de cette région. Cette Divisional Community Policing meeting, qui s’est déroulée au collège John Kennedy, a été l’occasion pour le Divisional Commander, l’Assistant-commissaire de Police (ACP) Max Louison, de faire ressortir aux interlocuteurs présents la nécessité de travailler conjointement avec la police pour résoudre les problèmes.
« Nous sommes conscients de vos problèmes et de vos difficultés. Nous sommes là pour aider. Il ne faut pas hésiter à faire appel à nos services. » Telle est la teneur du message transmis par l’ACP Louison à son important auditoire, jeudi. Lors de son allocution, il a fait état des réformes entreprises au sein de la police, et a souligné que la rencontre de jeudi deviendra désormais une rencontre annuelle. « Ces consultations représentent un excellent moyen d’impliquer tous les acteurs dans la question de sécurité dans nos collèges, que ce soit des étudiants, du personnel, mais aussi de l’environnement autour de ces institutions ». L’ACP Louison, qui était lui-même un ancien élève du JKC, a rappelé que la police veut réduire la criminalité aussi bien que la délinquance juvénile, ainsi que l’école buissonnière.
Par la suite, l’assistance a eu droit à un exposé de l’inspecteur Murugesan, avec pour thème : « Working together for our youth ». La rencontre de jeudi a pris fin par une interaction — questions et réponses — entre les responsables de la police, les recteurs, les étudiants et les parents.