La mosquée Bagh-e-Muhammid de Triolet a tenu à apporter ce vendredi des éclaircissements suite à la déposition du ministre du Travail, Soodesh Callichurn, contre un sexagénaire pour menaces alléguées.

Dans un communiqué, la mosquée Bagh-e-Muhammid soutient qu’aucun politicien n’était invité à l’occasion des célébrations d’Eid-Ul-Fitr. Et qu’il n’y a eu pas d’autres activités particulières organisées avant ou après la séance de prière

De plus, souligne le communiqué, la personne incriminée par le ministre n’est « pas un membre de la mosquée ». Le ministre du Travail Soodesh Callichurn et le député Ramkaun ont été, quant a eux, aperçus à l’extérieur du lieu de culte.

Pour rappel, le ministre du Travail a porté plainte contre un sexagénaire qui, dit-il, l’aurait menacé lors des célébrations d’Eid-Ul-Fitr à Triolet mercredi.