Un homme religieux a saisi la cour intermédiaire pour réclamer que l’élection du Managing Committee du Trust qui gère un temple à La Laura, Saint-Pierre, soit déclarée nulle et non avenue, parce que sa candidature a été refusée. L’élection a été fixée au 6 juillet prochain. En outre, estimant que sa réputation a été ternie, il réclame au Trust des dommages de Rs 400 000.
Le plaignant est un assistant prêtre très connu qui anime des sessions de prière au temple Sri Prasana Ventakeswara de La Laura, Saint-Pierre, lequel temple est géré par le Sri Ventakeswara Devashtanam Trust. Cette organisation est représentée par son secrétaire, Tooranduthsing Purmessur. L’assistant prêtre jouit du respect de ses amis et parents proches.
Manoj Kumar Ujodha est un membre à vie du Trust depuis 1977. Celui-ci a été fondé par Swami Ventatesananda de la Divine Life Society, qui est dûment enregistrée au bureau du Registrar des Associations. « Whilst acting and performing as an assistant priest, Plaintiff was duly authorised to countersign an application for a Mauritian passport to be issued to a Mauritian however subject to that Mauritian is well known to the Plaintiff and to that effect, Plaintiff did sign an application for a passport to be issued by the competent Authority on behalf of one Ravindranathsing Sookooa » affirme la plainte, qui a été rédigée par Me Kaviraj Bokhoree, avoué.
Par la suite, ledit Ravindranathsing Sookooa a fait l’objet d’une accusation criminelle, selon laquelle il lui a été reproché de : 1) obtaining an identity card in the name of another person ; et 2) : obtaining passport by false statement.
Par conséquent, le plaignant a eu à donner une déposition pour s’expliquer à la police. Il a été également assigné à témoigner pour fournir des explications à la cour dans le but de l’éclairer. En même temps, Manoj Kumar Ujoodha a été interdit sans aucune justification de se porter candidat à l’élection pour le renouvellement du Managing Committee en raison de l’affaire précitée. En fait, le défendeur a considéré le plaignant comme étant l’auteur d’un acte criminel alors qu’il n’en est pas un.
L’assemble générale annuelle du Trust qui a été convoquée par une lettre en date du 10 juin se déroulera le 6 juillet prochain dans les locaux du temple de La Laura.
« Despite Plaintiff’s explanation given to the Committee of his innocence, the latter vehemently refused Plaintiff from standing as a candidate to the election of the Managing Committee of the Defendant as a result of which Plaintiff’s reputation was tarnished and was pictured as a criminal », déclare Me Bokhoree.
Pour le compenser de la « faute » qu’il a commise, le plaignant demande à la cour d’émettre un ordre pour « 1) ordering the election held on behalf of the Defendant as null and void due to his undemocratic nature ; 2) ordering the Defendant to organize an election an election to set up the Managing Committee ; et 3) ordering the Defendant to pay jointly and/or severally the sum of Rs 400 000 as damages ».
Le plaignant a retenu les services de Me Rama Valayden comme avocat alors que le défendeur sera assisté de Me Rishi Pursem, avocat, et Me Manoj Appado, avoué.