Le commandant de ce vol non-stop Johannesburg/Hong Kong a préféré s’arrêter à Maurice en raison des fêlures dans le pare-brise de l’avion
Toutes les procédures pour un atterrissage d’urgence ont été mises en place peu après minuit dans la nuit d’hier à ce matin par les services au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport. En effet, l’alerte avait été donnée par le commandant de bord d’un vol non-stop de la South African Airways sur le trajet Johannesburg/Hong Kong. Il avait noté des fêlures sur le pare-brise de l’appareil en plein vol après le départ de Johannesburg.
Pour des raisons de sécurité des passagers, le commandant de bord a pris la décision de demander la permission pour une opération d’urgence à Plaisance. L’atterrissage de la SAA vers 00 H 40 s’est déroulé sans aucun problème et dans les meilleures conditions possibles. Les 185 passagers à bord de ce vol et les 13 membres d’équipage sont sains et saufs et ont été hébergés dans des hôtels en attendant la reprise de leur vol vers Hong Kong, soit à bord d’un autre appareil soit sur le même après remplacement du pare-brise.
La semaine prochaine marquera le 25e anniversaire de la plus dramatique catastrophe aérienne au large des côtes de Maurice impliquant un avion de la South African Airways assurant la liaison Taiwan/Johannesburg. Les 140 passagers et 19 membres d’équipage de ce vol de la South African Airways détruit par un incendie à bord avaient tous péri. Les causes de cette catastrophe aérienne demeurent toujours sujettes à controverses 25 ans après.