Luzy Atieno Orinda, une femme d’affaires kenyane originaire du nord de Kariobang, et âgée de 44 ans, a débarqué à Plaisance samedi à 18 h 30 après avoir voyagé sur le vol MK 535 en provenance de Nairobi. Mais alors qu’elle quittait le hall d’arrivée, elle a été interceptée par les hommes de l’ADSU. Ces derniers, après l’avoir questionnée sur le motif de sa visite et le lieu où elle comptait séjourner, ont estimé ses réponses peu convaincantes. Les policiers ont alors décidé de l’emmener dans leurs locaux afin de poursuivre l’interrogatoire. Ils ont ensuite entrepris d’inspecter ses bagages. Mais après avoir vidé les valises de la suspecte, ils ont remarqué que celles-ci étaient anormalement lourdes, les conduisant à découvrir 818,8 g d’héroïne, dont la valeur marchande est estimée à Rs 12 M, répartie dans quatre colis dissimulés sur les côtés d’une valise.
Questionnée sur la provenance de la drogue, la Kenyane a confié que la valise lui avait été remise par un pasteur prénommé Mark à Nairobi. Bien qu’ayant d’abord accepté une opération de “controled delivery”, la suspecte s’est cependant ensuite rétractée.
La Kenyane a comparu en Cour de District de Grand-Port sous une charge provisoire d’Importation of heroin with an averment of trafficking. La police ayant objecté à sa remise en liberté, elle a été reconduite en cellule policière à Moka.