La Federation of Pleasure Craft Operators (FPCO) a tenu hier une assemblée générale au Centre social Marie Reine de la Paix pour s’exprimer contre la nouvelle loi du ministère du Tourisme relative aux permis pour le dolphin watching. C’est dans l’urgence que l’assemblée s’est réunie afin de trouver une solution contre cette loi. « Nou gagn enn let avec nouvo la loi la vendredi et nou bizin fer se ki pe dir lor la loi demin. Ena bann dimounn ki mem pa encore gagn let la et si nou pa aplik nouvo regleman nou pa pou kapav travail ek pou bizin pey en lamand Rs 100 000. Bizin freez la loi lor dolphin ek whale watching. Nou pa dakor ek nouvo permi ek bann nouvo la loi. Bann autorité conserné ti bizin apel nou ek dimann nou nou lavi lor bann nouvo regleman zot pa kapav fer bann nouvo la loi san consulté personn dan metier la. Nou pa envi kass personne, nou envi zis coopéré avec ministere ek trouv bann solution », a expliqué au Mauricien Karl Lamarque, le secrétaire de la FPCO. Après l’assemblée la foule s’est dirigée vers le siège du ministère du Tourisme afin de présenter ses doléances au ministre, qui les a reçues dans l’après-midi. Selon Karl Lamarque la réunion avec Michael Sik Yuen s’est bien déroulée.