Corinne, Jennifer et Francesca assument leur sexualité. Elles ont des désirs et en parlent sans tabou. Dans cette société parfois trop machiste, elles condamnent la banalisation du plaisir des femmes et soulignent la place que cela occupe dans leur vie.
“Les femmes ne sont pas aussi différentes de la gent masculine. Il y a des hommes qui nous attirent physiquement et d’autres que l’on aime. Nos désirs varient selon ces deux facteurs”, souligne Corinne. Selon elle, il existe deux types de désir : physique et sentimental. Dans la hiérarchie des sentiments au féminin, l’amour occupe la première place, suivi du désir.
Pour ces femmes âgées entre 25 et 40 ans, le désir occupe une place importante. Elles confient que cela amène une balance dans leurs relations avec leur compagnon. Pour maintenir vivace ce sentiment, elles accordent beaucoup d’importance au jeu de la séduction.