Le ministère de l’Éducation réunira ses partenaires pour discuter des enjeux du secteur les 14 et 15 octobre. C’est ce qu’a annoncé Vasant Bunwaree à l’issue d’une rencontre avec des représentants de la Banque africaine de développement cette semaine, en présence des syndicats du secteur. Ces Assises permettront d’évaluer la mise en place du plan stratégique 2008-2020.
Faire un état des lieux du système éducatif mauricien. Tel est l’objectif des Assises de l’éducation, prévues le mois prochain. Les acteurs du monde éducatif seront ainsi appelés à débattre de différents aspects et consolider ceux présentant des difficultés. Cette évaluation s’inscrit dans le cadre de l’implémentation du Plan stratégique pour l’éducation 2008-2020.
Le primaire, et le secteur ZEP en particulier, auront une place importante dans ces discussions, selon les indications fournies par le ministère de l’Éducation. On sait qu’une révision du Certificate of Primary Education est déjà en préparation et sera appliqué au fur et à mesure.
Dans la foulée, Vasant Bunwaree a annoncé, pour bientôt, le lancement d’un projet pilote s’appuyant sur la technologie informatique et numérique. Celui-ci sera basé sur le modèle de l’ESSA Academy de Grande-Bretagne et bénéficiera du soutien de la Banque africaine de développement (BAD). D’où la présence de ses représentants à Maurice cette semaine.
Rs 13,5 M pour le secteur
Par ailleurs, le ministère des Finances et Statistics Mauritius ont publié les statistiques de l’éducation pour l’année 2013. Le gouvernement a investi Rs 13,584 millions dans ce secteur. Ce chiffre représente 13% de la somme totale que le gouvernement a dépensé pour ses différents services. On note également une augmentation de Rs 952 000 par rapport aux statistiques de 2012, où le budget de l’éducation était de Rs 12,632 millions.
Ces investissements ont ainsi été alloués pour les quatre secteurs (préprimaire, primaire, secondaire et tertiaire). En préprimaire, en mars 2013, on comptait 31 419 enfants dans les 978 écoles, contre 108 853 élèves du primaire dans 320 écoles. Le staff était, lui, composé de 8 126 employés, dont 4 146 General Purpose Teachers et 1 366 Oriental Language Teachers. Au secondaire, on comptait 113 872 étudiants dans le mainstream, avec 176 collèges, et 10 437 dans le secteur prévocationnel, avec 116 centres. Le secteur tertiaire a enregistré une hausse de 8% du nombre d’étudiants comparé à 2011, soit 45 969 contre 49 625 en 2012.