Une nouvelle bataille se dessine. Après que la police a rejeté la demande de la Plateforme pu baisse prix l’essence ek diezel à quatre reprise, les membres du front ont decidé d’enclencher une bataille judiciaire et pour contester ce refus.

Bien qu’ayant finalement eu l’autorisation de mettre sur pied le rallye prévu ce samedi 1er septembre à partir de 10h de Rose-Hill à Port-Louis et de Pamplemousses à Port-Louis, le porte-parole Jayen Chellum a fait ressortir lors d’une conférence, hier, mardi 28 août que les conditions appliquées par la police ne sont pas raisonnables.

« Nou daccord pu respekter bane condition raisonnable mais tou nu bane proposition pu bane changement dan pane condition finn rejete par la police, zot pe met bane condition ki finalmen pe blok nu », déplore le porte-parole

Parmi les conditions qu’on peut lire dans la lettre envoyée par les autorités : « Comply with the Environmental Protection Act and Environmental Standards for Noise Regulations 1997 in such manner that will not cause inconvenience to the neighbourhood, moreover, the vehicules in the procession should avoid unnecessary horning and their occupants making any vociferation ».

Rama Valayden, leur homme de loi, a fait ressortir de son côté qu’il est important de revoir la Public Gathering Act. Une lettre a été envoyée par l’avocat au Commissaire de Police ce matin, mercredi 29 août, afin que les conditions appliquées soient revues.