Tales Of Bravery est un hongre de 6-ans acquis par l’écurie Maingard. Ce cheval a réalisé une remarquable carrière en Afrique du Sud avec la bagatelle de 9 victoires et de 10 accessits en 28 sorties. Il a rapporté à ses anciens propriétaires plus d’un million de Rands en terme de prix. Fort de ce palmarès, Tales Of Bravery se présente, sur papier comme un des favoris de la Duchesse avec sa victoire dans une course de Groupe 2, Drill Hall Stakes (1400m) et aussi ses succès dans des épreuves de Groupe 3, Winter Classic (1800m) et Matchem Stakes (1400m). Il s’est aussi bien placé dans des épreuves de Groupe 1. Aussi, on retiendra que l’écurie Maingard a été quelque part bien lotie avec cette première classique avec ses victoires en 2008 et 2011. Mais pour le principal intéressé, les choses ne s’annoncent pas faciles vu que son cheval n’a pas obtenu une préparation adéquate.
« Tales Of Bravery, c’est un cheval que j’avais en tête depuis un certain temps. Il est difficile d’avoir un bon cheval de 4 ou 5-ans à un prix raisonnable et j’ai estimé qu’à 6-ans, il valait la peine. L’avenir nous dira si j’avais raison ou pas », dira d’emblée Ricky Maingard.
Mais une victoire, surtout dans ce genre d’épreuve ne se gagne pas sur papier. Les lauriers reviennent le plus souvent au «fittest horse» de la course. A ce sujet, Ricky Maingard appréhende quelque peu la préparation de son protégé.
« Tales Of Bravery n’a pas eu la préparation adéquate en vue de la Duchesse comparativement à mes deux vainqueurs dans cette épreuve classique. Certes, il a du travail dans les jambes car il a eu la chance d’atterrir chez nous assez tôt mais le mauvais temps ne l’a pas aidé dans sa préparation.»
L’inquiétude est de mise pour l’entraîneur. «Son barrier trial ne s’est pas déroulé comme on s’y attendait. Les autres chevaux qui y figuraient ont démarré très lentement. J’aurais aimé qu’il ait parcouru son kilomètre en 61 ou 62s. En ce qu’il s’agit de son grass galop j’étais bien satisfait. Il n’avait pas eu à fournir un gros effort pour revenir sur Casey’s War. Je suis d’avis qu’il pourrait lui manquer de travail pour être en mesure de contrer ses adversaires. Il ne faut aussi pas oublier qu’il est le Top Weight de la course et aura à rendre du poids à tous ses adversaires.»
Cela dit, Tales Of Bravery portera des oeillères et il a travaillé avec cet harnachement mardi matin.
« Il a gagné avec et sans les oeillères en Afrique du Sud. Il courra avec car je suis d’avis que cela devrait l’aider. C’est un cheval qui possède beaucoup de métier mais vous savez qu’au Champ de Mars, la foule est près des stalles et il ne devra pas être trop distrait. Cela va lui faire du bien. »