Rien que six partants pour ce kilomètre qui s’annonce aussi vif que l’éclair. Comme cela est devenu une habitude depuis le début de la saison, les établissements Gujadhur et Rousset sont ceux qui sont les plus représentés avec deux partants chacun. Force toutefois est de constater que c’est Rousset qui part avec un léger avantage car ses chevaux ont réalisé un meilleur parcours chez nous jusqu’ici. Si c’est Captain’s Cheer qui a remporté le plus de courses, soit neuf, toutes associé à Johnny Geroudis, ce dernier lui a préféré Chief Mambo, avec lequel il compte trois réussites. À notre confrère Turf Magazine, l’assistant entraîneur Soodesh Seesurrun a déclaré que c’est la ligne qui avait fait pencher la balance. De notre côté, nous pensons aussi que Chief Mambo possède un léger avantage sur son compagnon d’écurie.
Avec sa deuxième ligne au départ, Chief Mambo devrait être en mesure de très bien se placer. On le voit même se porter en tête pour imposer sa loi. Les turfistes se demanderont sûrement s’il pourra le faire en toute quiétude vu la présence de Modern Monet à son intérieur, surtout que tout le monde sait que ce dernier avait mené la vie dure à Green Keeper dans le Barbé. De notre côté, on persiste à penser que Chief Mambo est plus rapide que Green Keeper et on a toujours en tête sa course de rentrée où il aurait pu, si son jockey avait insisté, se placer devant son compagnon d’écurie. Mais il faut aussi souligner que Chief Mambo ne doit pas impérativement courir en tête. Il l’avait démontré lors de sa victoire sur le même parcours le 17 septembre dernier. Certains diront qu’il l’avait emporté dans une valeur inférieure à celle dans laquelle est il est aligné cette fois, mais sur 1000m tout reste possible.
Modern Monet pourrait essayer de conserver l’avantage de la corde ou être contraint à venir au finish. Lui aussi se trouve quelque part dans le même cas que Chief Mambo, étant également capable de bien terminer après avoir suivi de près. Il a été choisi par Robbie Burke et espérons que ses deux débauches d’énergie des 11e et 15e journées ne jouent pas contre lui. Captain’s Cheer n’est pas aussi rapide que ces deux chevaux. Il ne pourra que miser sur sa pointe de vitesse finale. Lors de son engagement dans cette même épreuve l’année dernière, il était arrivé trop tardivement pour retourner la situation en sa faveur. Pour son entourage, il a retrouvé ses moyens et défendra crânement sa chance.
L’autre représentant de Gujadhur est Exclaim’N’Exclude, qui a beaucoup déçu jusqu’ici. Il peut cependant avoir comme excuse qu’il n’a pas encore été aligné sur un parcours adéquat. Les 1400m de ses débuts par piste molle avaient été en sa défaveur tout comme les 1500m de la 7e journée. Sur 1365m, il s’est légèrement mieux comporté et devrait être encore plus à l’aise sur 1000m. Reste qu’il se présentera plus comme un outsider qu’un prétendant à la victoire.
Prince Paseo étant absent, l’écurie Allet aligne Red Lucifer, qui revient après un petit repos. Ce cheval, on le sait, a des problèmes aux antérieurs et ses courses doivent être espacées. Le parcours peut paraître un peu court, mais il y aura certainement du rythme, il tentera, à la faveur de son poids plume, de profiter de sa bonne tenue pour reprendre les chevaux de tête. Foo Kune est représentée par Mr Black Tom dont les deux dernières tentatives doivent être ignorées. Il était considéré comme un pur sprinter en Afrique du Sud et ce ne sera pas une surprise de le voir à son meilleur niveau cette fois.
Notre favori est Chief Mambo. Son principal adversaire, Captain’s Cheer, tandis que les Red Lucifer et Mr Black Tom paraissent les mieux placés pour former le quarté.
1re course: Galaxy Way cherche le rachat
L’épreuve inaugurale de cette 18e journée, longue de 1650m, a attiré dix partants. A priori, la course devrait se jouer entre les quatre chevaux mieux lotis à l’échelle des valeurs, mais il ne faudrait pas pour autant écarter les seconds couteaux. Ball Park n’avait pas été ridicule à sa première tentative sous ses nouvelles couleurs. Il avait conclu honorablement après avoir fait la course à l’arrière-garde. La distance allongée n’est pas pour lui déplaire. S’il bénéficie d’un parcours sans encombre, il devrait faire l’arrivée. Après s’être imposé à l’arraché lors de la 11e journée, Galaxy Way n’eut pas le même rayonnement à sa sortie suivante. Il avait suivi trop décroché pour espérer inquiéter le vainqueur. Si son jockey arrive à le placer en midfield comme ce fut le cas lors de sa dernière victoire, Galaxy Way possède les atouts pour se racheter. On conseillera aux turfistes de garder un oeil attentif sur Forest Shelter. Ce jeune cheval de Gilbert Rousset a réalisé des débuts intéressants lors de la 13e journée. Le fait que son entourage a patienté cinq semaines pour le refaire courir est une indication claire qu’ils ne veulent pas brûler les étapes avec lui. Le parcours allongé est plus à sa convenance. Finisseur, le voir s’imposer ne serait guère une surprise, d’autant qu’il jouit d’une belle condition. True Connection avait tenté de surprendre ses adversaires la dernière fois en partant de loin mais se fit reprendre en fin de parcours. Raccourcie, on la voit difficilement adopter la même tactique, surtout en la présence de Catch A Star. Le représentant de Foo Kune, qui court pour la deuxième semaine de suite, emmènera sans doute le peloton dans cette épreuve. Il profitera de l’apport de Woodworth et de son léger handicap pour essayer de déjouer les plans des heavy weights. Attention à lui ! On accordera une chance d’outsider à Mustarsel. Dans un bon jour, ce coursier peut faire valoir son bon coup de reins. On ne devrait pas l’éliminer avec Mansour sur le dos.
2e COURSE: Power Dive peut débuter victorieusement
Trois nouvelles unités, Power Dive, Carson City et In Position, seront à leurs débuts dans ce sprint de 1365m. De ce trio, c’est Power Dive qui paraît le mieux placé pour débuter sur les chapeaux de roues. L’élève d’Alain Perdrau, qui a couru la majorité de ses courses sur le kilomètre (deux victoires) dans son pays natal, n’a nullement démérité lors de sa seule incursion sur 1400m en concluant en force pour accrocher un accessit. Il a bénéficié d’une préparation méthodique et le voir réaliser des débuts tonitruants n’est pas à écarter. L’écurie Rousset a engagé tandem Pero Valiente-Up Company pour mettre toutes les chances de son côté. Le premier nommé, confié à Teeha, a démontré qu’il préfère de loin le sprint. Son entourage a décidé de le munir d’une paire d’oeillères dans l’optique qu’il suive moins décroché. Possédant un bon coup de reins, il peut faire l’arrivée. Up Company, le choix de Geroudis, retourne lui aussi sur une distance plus appropriée. Grand cadre, il affectionne la course avec le pas. Il n’est pas passé inaperçu à l’heure des galops et il s’élancera au départ avec des ambitions légitimes. Sylvester aura pour tâche de faire flotter haut le drapeau de l’écurie Gujadhur dans cette épreuve. Auteur d’une eye catching run dans la première manche du championnat des 3-ans, ce fils de Count Dubois peut faire mouche avec un Robbie Burke qui est resté muet ces deux dernières semaines. Dans cette même manche, Pilot n’avait pas été surclassé. Il a encore amélioré sa condition et était en verve à l’entraînement. Le voir terminer dans les quatre premiers est une réelle possibilité. Nous ferons de Power Dive notre favori et pour les places nous ferons confiance à Up Company, Sylvester et Pilot.
3e COURSE: Tamworth dans ce petit champ
Ipse Dixit (Merven) est favori pour doubler la mise après son succès d’il y a 15 jours. Mais quand cette écurie engage plus d’un partant, la prudence est recommandée. Mais Danger Man – porte-t-il vraiment son nom ? – n’a rien réussi de probant en deux sorties. Il avait débuté sur 1600m avant de revenir sur le sprint (1365m). La distance du jour est plus appropriée car il a gagné sur 2400m en Afrique du Sud, sans oublier qu’il vient aussi tenter sa chance dans une valeur inférieure. Ces éléments plaident en sa faveur, tout comme il pourrait aussi tenter de piéger ses adversaires en optant pour la position tête et corde. Il intéressera sans doute les amateurs d’outsiders. Ipse Dixit espérera de son côté que l’éventuel meneur imposera un bon rythme et qu’il tiendra aussi ce parcours allongé. Celui dont les deux chevaux de Merven devront se méfier est Tamworth, qui n’avait pas été ridicule quand il avait tenté sa chance à un échelon plus élevé. Il descend en valeur et aura l’avantage de concourir dans un petit champ, lui qui demeure un attentiste confirmé. On se souvient qu’à sa dernière sortie il avait eu à faire les extérieurs alors que le vainqueur, Ntandane, avait trouvé un passage à l’intérieur. Ce dernier avait aussi établi un nouveau record sur le parcours du jour. Donc, Tamworth mérite qu’on prête attention à ses possibilités actuelles. Le gris Lividus avait manqué d’accélération lors de la 15e journée. Sa première ligne et la remise au poids de son apprenti pourraient inciter son entourage à le faire opter pour la position tête et corde. Mais, sur le papier, un accessit est plus à sa portée, tout comme Piece Of Paradise qui, en dépit d’avoir été bien régulier ces derniers temps, pourrait trouver la valeur trop relevée.
4e COURSE: Prince Of Troy retrouve les 1600m
Cette course s’annonce bien indécise et aussi bien compétitive. Bien malin celui qui peut à coup sûr indiquer le vainqueur. Parmi ceux qui se sont fait particulièrement remarquer récemment, on trouve Key Of Gold et Wonderlaine. Le premier nommé, sous la selle de Nooresh Juglall, avait piégé ses adversaires en optant pour la position tête et corde. Choisir cette tactique paraît plus difficile cette fois. Mais comme il peut aussi venir au finish — il a toutefois la mauvaise habitude de verser à l’intérieur en fin de parcours —, il pourrait être désavantagé dans la ligne droite finale. Wonderlaine avait quelque part été malheureux le 23 juin dernier alors que son vainqueur filait tout droit vers le but. Il devrait être bien placé pour faire montre de sa présence. Il faudrait toutefois faire ressortir qu’il aura à affronter un lot supérieur cette fois. En revanche, Prince Of Troy, le cheval de Paul Foo Kune, voit sa valeur revue à la baisse. Il avait été sans accélération à sa dernière sortie mais n’avait pas été surclassé. Il retrouve le parcours sur lequel il a signé son unique succès à Maurice et pourrait prendre la décision d’imposer sa loi en tête de la course. Si jamais il y parvient sans trop de problèmes, il sera alors difficile à reprendre. On devrait peut-être ne pas trop négliger les chances de High Accolade, qui avait plus que sa dernière sortie. À son sujet, on trouve qu’il est plutôt un finisseur et qu’il serait aussi plus à son affaire s’il n’était pas bousculé en début de course. Si tel est le cas, il faudra se méfier de lui. On attend aussi confirmation de la part de Variant. Toutefois, il retrouve un lot plus relevé et il faudra aussi qu’il se comporte bien dans sa stalle. Le cheval de Gujadhur de service se nomme Iwannadance, qui n’a toujours pas retrouvé son niveau sud-africain. Le parcours réduit devrait en principe mieux le servir et il pourrait faire partie du quarté. Mais Prince Of Troy paraît un bon pari sur 1600m.
5e COURSE: Alitalia est à surveiller de près
Cette épreuve n’est elle aussi pas facile à déchiffrer. Trois chevaux sont déclassés avec une valeur de plus de 66. Ils sont Azapel, Profit Report et La Foce. Si Profit Report et La Foce ont été confiés à des apprentis ayant une remise de -3 et -1.5 kg respectivement, Alain Perdrau a, lui, préféré Rye Joorawon, donc aucune remise pour Azapel. La logique voudrait qu’on accorde moins de chance à ce dernier, d’autant que son repos forcé pourrait ne pas plaider en sa faveur. Mais nous persistons à croire que ce cheval est proche de sa meilleure forme et qu’il aura son mot à dire. En effet, si jamais son jockey parvient à le diriger vers la tête de la course ou, à défaut, à le placer le long des barres, il sera un os dur à craquer. Pour la course à l’avant, il aura comme adversaires les ou l’un des chevaux de Foo Kune, Western Emblem et Joe’s Legacy. Ces derniers devraient tenter de contourner leur ligne extérieure pour avoir les meilleurs atouts de leur côté. Il y a aussi A Quiet Rush qui n’a pas été gâté par la ligne. Plus à son affaire quand seul en tête, il aura à compter avec les conditions de la course pour s’exprimer au mieux de ses aptitudes. Profit Report, lui, a souvent tendance à être distancé au début d’une course. Il pourrait l’être moins cette fois car le rythme devrait être moins élevé que lors des 11e et 15e journées. En ce qui concerne La Foce, il est préférable de le revoir, lui qui avait repris la compétition directement sur 2100m. Cult Status est capable de bien faire avec sa deuxième ligne, tout au moins pour accrocher une place. Beach Club tente pour sa part le pari de venir s’imposer en C 2 — il n’a été vainqueur qu’en C 6 — en profitant de la décharge de son apprenti. Lui aussi, nous le placerons parmi ceux capables de briguer un accessit. Par contre, on accordera une bonne chance à Alitalia. Le cheval de Maingard porte un poids raisonnable et a aussi hérité d’une assez bonne ligne. Il revient à la charge après son habituel séjour au bord de la mer et devrait faire sentir sa présence dans l’emballage final. Le voir renouer avec le succès – sa dernière victoire remonte à septembre 2010 – ne sera nullement une surprise.
7e course: Tizaloochee est un sérieux prétendant
Convaincant vainqueur après deux premières bonnes tentatives 2012, Tizaloochee fait figure d’épouvantail dans The Play On Line 4th Anniversary Cup disputée sur 1400m pour les chevaux de la C7. Certes, sa neuvième ligne peut être considérée comme un gros handicap pour certains, mais de par la façon dont il s’était emparé du commandement la dernière fois avec la monte particulière de Benedict Woodworth, nous le voyons capable de surmonter le handicap de sa ligne extérieure sans grande difficulté. La meute immédiate sera sans doute composée de Wolfe Tone qui a hérité de la deuxième ligne, Paul Do Mar qui s’élancera de son intérieur et qui portera des side winkers pour la première fois, ainsi que de Zip It et Captain Tempest qui ne sont pas mal lotis dans les boîtes. Woodi Allain, Le Mistral et Highland Jet évolueront certainement plus en retrait. S’il parvient à ses fins sans trop d’efforts, Tizaloochee sera difficile à rattraper cette fois encore. Mais au cas où il est contraint de sortir de son pas, Captain Tempest pourrait émerger. Le sujet de l’écurie Maingard avait réussi des débuts victorieux, mais s’était contenté d’un podium à l’issue d’un parcours difficile à sa sortie suivante. Par la suite, il avait connu un petit ennui au pied qu’il semble avoir vite surmonté. Il misera surtout sur sa fraîcheur en cas de défaillance du favori. Wolfe Tone n’avait pas été surclassé la dernière fois, échouant à 1,70L de Liam. Il pourra bénéficier d’un parcours en or s’il tire profit de sa 2e ligne et s’accrocher à un accessit. Le Mistral reste sur deux bonnes tentatives et s’il est lancé au moment opportun, ce bon finisseur peut se glisser dans les bonnes combinaisons.
8e course: Catch The Gers même sans l’effet de surprise
Si ses adversaires s’étaient laissés berner à sa reprise où il avait bouleversé tous les pronostics avec l’apprenti Hoolash en selle, Catch The Gers ne bénéficiera pas de l’effet de surprise cette fois. Malgré cela, le représentant de l’écurie Merven, qui sera piloté demain par Cédric Ségéon, est capable de mettre tout le monde d’accord dans The Astronomy Plate réservé aux coursiers détenant un rating de 14-30 sur 1365m. Catch The Gers aura seul contre lui le fait de s’élancer du huitième couloir, mais à bien voir, on ne voit pas grand monde capable de disputer le commandement. Le véloce Mc Naught, qui a hérité de la cinquième ligne, est celui qui peut lui mener la vie dure. Étant un coursier robuste, son cavalier peut se permettre de lui demander un effort sur la partie initiale afin de s’assurer au moins de trouver la corde et au passage de faire courir Catch The Gers dans les premières encablures. En cas de fléchissement de la monture de Cédric Ségéon, Mc Naught pourrait avoir le first run sur le reste du peloton. Sur ses deux dernières courses, il aura une belle carte à jouer. Une éventuelle lutte entre Catch The Gers et Mc Naught servirait les desseins des finisseurs et, dans ce registre, Campus, qui portera une oeillère du côté droit seulement, sera le mieux positionné puisqu’il partira du premier couloir. Le bai brun de l’écurie Foo Kune nous a paru dans de meilleures dispositions ces derniers jours et sa candidature mérite d’être prise très au sérieux. Si surprise il y a, elle pourrait venir de Made Of Money, dont la valeur est en constante baisse. Le représentant de l’écurie Serge Henry ne doit pas être jugé sur son dernier échec, car il avait été gêné dans la ligne droite finale. Il aura seul contre lui le handicap de sa ligne extérieure, mais sa classe naturelle peut lui permettre de se hisser sur un podium.