La saison 2014 est vieille de seulement deux journées que voilà arrivée l’heure de vivre au rythme de la première classique du calendrier, The Play On Line Triple Crown Duchess Of York Cup. Cette course s’annonce palpitante à plus d’un titre avec plusieurs chevaux pouvant pretendre à la victoire. Sur ce qu’il a réalisé à l’entraînement, nous accorderons un léger avantage à Love Struck qui a pour mission d’offrir à l’écurie Foo Kune la première classique de sa jeune histoire.
Si on se base sur sa forme sud-africaine, Love Struck devrait être une des principales attractions de cette saison 2014. Arrivé chez nous en decembre dernier, ce vainqueur d’un Groupe 1 en Afrique du Sud a reçu une très bonne préparation en vue de cette course et donne l’impression de s’être bien acclimaté. Il est plus à son affaire quand il peut courir proche du pas et Love Struck aura toutefois à surmonter le handicap de sa ligne extérieure. S’il y parvient sans grosse débauche d’énergie, il fera sentir sa présence à l’arrivée.
Love Struck devra cependant se méfier des représentants de Gujadhur, Bulsara et Indaba  My Children qui ont également bénéficié d’une bonne préparation. Le premier nommé, le choix de Callow, est un coursier d’expérience qui a couru contre les meilleurs en Afrique du Sud. A l’aise avec le pas, il sera bien servi par son bon numéro de corde. Sur sa classe sud-africaine, il mérite le respect. La candidature de son compagnon d’écurie Indaba My Children ne doit en aucun cas être prise à la légère. Certes, moins bien loti à l’échelle de la hiérarchie, ce coursier a néanmoins pour lui d’être très au point physiquement. Il a la ligne et le handicap pour lui et le voir piéger ses rivaux au moyen d’un pillar to post est une réelle possibilité.
Terminator, le représentant de l’écurie Hurlywood, a bien progressé ces derniers temps. Redoutable sprinter, ce four-time winner a une préférence pour la course à l’avant. Mais la monture de Donavan Mansour aura contre lui de s’élancer d’un couloir extérieur sans compter qu’il aura à porter une lourde charge.
Pour mettre toutes les chances de son côtés, l’écurie Vincent Allet a engagé trois chevaux avec comme porte-drapeau Seneschal qui sera piloté par le titulaire. Ce coursier n’a pas encore fait ses preuves à ce niveau et on ose croire que Veal l’a choisi en raison de son poids plume et sa bonne ligne. On le voit plutôt pour une place. Silver Flyer, qui n’a pas couru depuis bientôt un an, pourrait souffrir  d’un manque de compétition. Confié à Johan Victoire, on retiendra qu’il s’est montré assez difficile à l’entraînement. Bon finisseur, une course rondement menée devrait l’avantager. Le troisième représentant de l’écurie, Act Fast, qui sera piloté par Pier Corné Orffer, est un coursier qui affectionne la course dans le peloton de tête. Cependant, avec des chevaux rapides à son intérieur, sa tâche ne s’annonce pas aussi aisée. Mais c’est un coursier qui doit être suivi en compagnie moins relevée.
Parceval de l’écurie Maingard a progressé à la satisfaction de son entourage, lui a qui été préparé essentiellement à la mer. Il n’a pas couru contre des ténors dans son pays natal et ce n’est que maintenant qu’on pourra mieux le jauger.
Le représentant de Merven, Living With Heart a vu sa préparation aller crescendo ces derniers jours. Pas de la même classe que les Love Struck, Bulsara et autres, on le voit plutôt lutter pour une place de même qu’Emerald Approach qui sera piloté par Yashin Emamdee.
Quant au grand gabarit Gemmayze Street, on préfère le voir en action d’abord pour avoir une idée de son potentiel.