Un instant dans le doute, la formation d’Azur SC a su retrouver ses automatismes pour maintenir sa série victorieuse lors de la manche-aller des play-offs du championnat féminin de première division de volley-ball. Lors de ce duel au sommet face au Curepipe Starlight, hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, les vice-championnes de Maurice ont forcé la décision au tie-break (25-19, 22-25, 19-25, 25-11 et 15-10) en 103 minutes.
Dans cette compétition qui s’annonce indécise, avec également la présence des Tranquebar Black Rangers comme postulants à la consécration, le droit à l’erreur ne semble pas permis lors de chaque rencontre entre ces trois gros bras. Décidé à faire oublier sa mésaventure de la finale du dernier championnat, le Curepipe Starlight a vendu chèrement sa peau. Et ce, malgré la sortie sur blessure de sa capitaine, Maita Cousin, dès le set initial. Cette dernière effectuait certes son retour sur le terrain lors de la quatrième manche, mais sa formation avait complètement baissé pied à ce moment. Comme le prouve d’ailleurs le lourd score concédé (11-25).
De son côté, Azur SC a pris un départ de rêve, avant de connaître un cruel relâchement, surtout au troisième set. Un set au cours duquel Joanita Latour devait abandonner ses coéquipières en raison d’une entorse. Auparavant, la deuxième manche aura été la plus indécise. Azur SC avait maintenu sa lancée du premier set en menant 10-8. Tout semblait baigner dans l’huile pour Nathalie Létendrie, les trois soeurs Latour, Caroline Lepoigneur et Salveena Larché. Mais voilà, le Curepipe Starlight revenait à la charge pour égaliser dans un premier temps à 11-11 avant de prendre les commandes à 18-16. Son adversaire tentait bien de s’accrocher jusqu’à 22-23, mais l’équipe de la ville lumière au sein de laquelle Heidy Bauda, Felicia Julie, Chow Fee Chung, Prisca Seerungen, Vanessa Chellumben et Angélique Ramdoss étaient en action, réalisait les deux points décisifs.
Reste que la bande à Deepak Sowaruth, qui a concédé par la même sa première défaite dans ces play-offs, n’aura pas su gérer son avance jusqu’au bout. Et ce, malgré l’énorme contribution de Felicia Julie. Tant et si bien qu’Azur SC survolait la quatrième manche, après un départ canon à 7-2. Les protégées de Guito Lepoigneur enfonçaient ensuite le clou lors de la manche décisive, avec de nouveau un départ en trombe à 3-0 et un avantage déterminant (8-3) lors du changement de côté. Les Curepipiennes tentaient bien de maintenir leur challenge jusqu’au bout en revenant à 10-13, mais le retard concédé était insurmontable. Dans sa quête d’une première consécration, le Curepipe Starlight n’a certes pas encore rendu les armes. Il lui faudra toutefois se rebiffer impérativement face aux Tranquebar Black Rangers mardi prochain. Cette dernière formation sera de son côté en action ce soir face au Quatre Bornes VBC. Quant à Azur SC, il ne retrouvera le chemin de la compétition que le mercredi 12 septembre et aura alors comme adversaire l’équipe de Tranquebar.
Chez les hommes, le Port Louis Red Star a décroché son deuxième succès dans les play-offs, hier soir. Après avoir disposé de l’ASJ Chebel, samedi dernier, l’équipe dirigée par Sanjeev Jundoosing a cette fois pris la mesure de l’AS Baie du Cap. Cette dernière formation a certes fait de la résistance, mais s’est tout de même inclinée en quatre sets (19-25, 24-26, 25-23 et 15-25). Ce soir, le Quatre Bornes VBC sera aux prises avec l’ASJ Chebel. Pour rappel, la finale de la manche-aller se déroulera demain soir et opposera le Faucon Flacq Camp Ithier VBC au Rivière du Rempart Star Knitwear.