Un autiste, Josef Schovanec, écrivain, philosophe et militant, qui se dévoue pour la cause des autistes, animera une conférence demain de 10 heures à 12 heures à la salle de conférences du Plaza, à Rose-Hill. Cette conférence sera précédée par la partie protocolaire et la passation de la présidence du Pole Autisme océan Indien entre La Réunion et Maurice, et ce en présence des représentants des Seychelles. Autisme Maurice invite les parents d’enfants autistes à venir assister à la conférence.
La Journée de l’autisme ayant été célébrée le 2 avril, Autisme Maurice a voulu continuer le travail. En ce sens, une conférence se tiendra demain par un autiste à la salle de conférences du Plaza. « Il est important que les parents viennent s’informer », estime Géraldine Aliphon, d’Autisme Maurice. « Ils pourront poser des questions et avoir des échanges avec d’autres parents. Le parrain de cette conférence est Josef Schovanec qui était à La Réunion l’an dernier. Il est à Maurice cette année et sera aux Seychelles l’an prochain. C’est un homme qui connaît parfaitement le problème qu’encourt un autiste et qui partagera son expérience avec les parents mauriciens. »
Né de parents tchèques, Josef Schovanec est philosophe, écrivain et militant pour la dignité des personnes atteintes d’autisme. Ayant commencé à parler à 6 ans, il est considéré comme inapte à passer en CP et évite de justesse le redoublement de la grande section de l’école maternelle. Il apprend à lire et à écrire avant de savoir parler. Son éducation est vécue difficilement, étant exclu des jeux de groupe, et il devient victime de violence physique par les élèves. Il rentre souvent « couvert de boue et les vêtements déchirés ». Durant son enfance, Josef Schovanec passe ses vacances en Suisse alémanique et dans les Alpes. Apprendre des gestes courants, comme enfiler un manteau ou descendre les escaliers lui est difficile. Il parle avec énormément de politesse à ses camarades de classe, se passionne pour l’Égypte ancienne, pour l’observation des moisissures et le processus de fossilisation. Il raconte qu’il se cachait dans des coins calmes et sombres (sous des lits ou aux toilettes) pendant une demi-journée. Son absentéisme est particulièrement important en CM1 et en quatrième. Sa situation s’arrange pendant ses années au lycée. Avec les mathématiques comme matière favorite, Josef Schovanec envisage une carrière de mathématicien. Il obtient son bac S (sciences) à 17 ans, avec mention très bien, grâce auquel il intègre Sciences Po Paris, dispensé du passage de l’examen d’entrée. Il passe l’année scolaire 2000-2001 à Mannheim, en Allemagne. Aujourd’hui, Josef Schovanec a su s’imposer en devenant écrivain, philosophe et conférencier. C’est avec joie qu’il animera cette rencontre demain et qu’il aidera les parents à mieux éduquer leurs enfants autistes. L’entrée est gratuite. Réservation sur le 465-3120.