Le radier de Chamarel, un point stratégique dans cette partie de l’île qui rallie Quatre-Bornes à Choisy (dans le Sud), a été fermé à 16h30 hier suite à son effondrement dû aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur cette région. Un peu plus bas sur le littoral ouest, c’est le pont de Case-Noyale qui a été submergé et le parapet de sécurité détruit et transporté par la force de l’eau, dès 10 h hier matin, selon les habitants.
Une virée dans l’ouest de l’île hier nous a permis de constater de nombreux débordements de part et d’autre sur la route principale qui relie Bambous au Morne. Des accumulations d’eau, de même que des déversements provenant de la chaîne de montagnes avoisinante, ont contraint les automobilistes à ralentir leur véhicule afin d’éviter toute surprise désagréable.
À Case-Noyale, c’est avec frisson que les automobilistes ont découvert la destruction du parapet de sécurité qui flottait en amont dans un bassin naturel formé par les fortes averses, alors qu’ils devaient passer par ce flux impressionnant d’eau qui traversait la route pour descendre vers la mer. Selon les habitants, l’effondrement a eu lieu dans la mi-matinée, vers 10 h, et c’est dans l’après-midi que le nécessaire a été fait pour enlever les débris pour mieux faciliter l’écoulement de l’eau.
Les éléments de la police régulière et de la Special Mobile Force, de même que les pompiers, étaient à l’oeuvre dans cette partie de l’île puisque de nombreux cours et maisons avaient été inondés également. À l’heure de la sortie des classes, de nombreux parents se sont rendus personnellement dans les écoles pour chercher leurs enfants alors que d’autres ont préféré attendre au bord de la route, non loin de leur résidence. Certains jeunes, quant à eux, ont bravé le mauvais temps et l’accumulation d’eau sur les terrains de sport pour s’adonner à un match de foot !
Le ciel est demeuré gris pendant toute la journée et la mer avait pris une tout autre couleur avec toute la coulée d’eau boueuse. Ceux qui étaient au Morne se considéraient toutefois chanceux de voir « ses larmes » car, selon les habitués de l’endroit, « il est rare de voir la montagne aussi belle ». Et de poursuivre : « Par moments, son sommet est recouvert d’un manteau de nuage. Et de l’autre côté, on peut la voir pleurer. Il faut vraiment qu’il y ait de grosses averses pour voir tout ça. »
Selon le communiqué émis par la station météorologique de Vacoas, à 13 h, 63 mm de pluies ont été enregistrées au Morne et 62 mm à Beaux-Songes, durant 12 heures. À Albion, il y a eu 13 mm de pluies, à Rose-Belle 78 mm, à Belle-Mare 12 mm, à Pointe-aux-Canonniers 32mm, à Port-Louis 2 mm, à Nouvelle-Découverte 35 mm, à Vacoas 90 mm, à Providence 44mm, à Quatre-Bornes 46 mm, et à Plaisance 42 mm. Suite à ce constat, le Météo a émis un avis de fortes averses, qui sera en vigueur jusqu’à 18 h aujourd’hui.