Mesurant le danger réel – peut-être mortel – auquel pourrait s’exposer toute personne s’aventurant dehors dans un contexte d’avis de pluies torrentielles, les autorités ont demandé aux fonctionnaires de ne pas se rendre au travail aujourd’hui. La démarche est extrêmement responsable et le gouvernement aurait pu en tirer crédit….s’il ne l’avait pas immédiatement torpillée en laissant aux chefs d’entreprises du secteur privé le soin de décider du sort de leurs employés. Ceux-là peuvent braver les caprices de la nature! Comme absurdité, il est difficile de faire mieux. Désespérant.

Emmanuel BLACKBURN