À l’occasion du lancement de Teamonite par RT Knits, le premier ministre Pravind Junauth, s’est prononcé sur l’augmentation du carburant qui a affecté le quotidien de bon nombre de mauriciens. « Avec la présentation du budget le 14 juin, nous continuerons d’améliorer le climat des affaires afin d’avoir plus d’investissement, plus de créations d’emploi, et continuer de diversifier l’économie et afin de continuer d’améliorer la qualité de vie malgré que nous ayons des facteurs qui sont hors de nos contrôles comme l’augmentation du prix des produits pétrolier. Mon objectif est de limiter les répercussions de l’augmentation du prix du carburants » a soutenu Pravind Jugnauth à la presse, hier, vendredi 25 mai.

Pravind Jugnauth a de plus affirmé que tous ceux qui ne font pas de démagogie doivent réaliser que lorsque le prix du pétrole augmente, nous l’achetons à un prix plus cher. « Cela aura definitivement une répercussion sur le prix de vente. Cela ne me fait pas plaisir que le prix du pétrole augmente mais nous devons faire attention que les aliments de bases comme le riz, le gas, la farine ne sont pas touché par cette augmentation, » ajoute-t-il.

Teamonite est le 1er projet B to C en ligne du manufacturier RT Knits qui vise à poser les bases d’un 6e pilier économique, le « manutailing ». Kendall Tang et Jean Li Wan Po, les deux directeurs de l’usine RT Knits, ont ainsi présenté devant les principales institutions économiques et des associations d’industriels leur premier projet international de commerce en ligne, dédiée aux entreprises recherchant des vêtements personnalisés pour leurs équipes avec une livraison dans un délais très courts. Pour Jean Li Wan Po, malgré que le secteur ait connu une baisse continuelle ces trois dernières années, RT knits a réalisé́ une croissance honorable. « Aujourd’hui, nous faisons un chiffre d’affaires de 1.5 milliard de roupies avec plus de 2 000 collaborateurs. Cette année, le chiffre d’affaires progressera de plus de 12%. Cette progression a été possible car nous avons toujours eu une vision à très long terme pour notre entreprise. Nous avons su prendre les bonnes décisions au bon moment, » explique-t-il.

En effet, ce lancement de Teamonite représente un enjeu stratégique vital pour RT Knits qui entrevoit déjà̀ les limites du modèle B to B pour l’export manufacturing. En passant vers un modèle B to C, l’entreprise contrôlera, pour la première fois, l’intégralité́ de la chaîne d’approvisionnement de Teamonite – la production, le marketing, la commercialisation et la livraison directement aux consommateurs – récoltant localement les bénéfices d’une valeur ajoutée qui, jusqu’à présent, ne revenait pas au pays. RT Knits se positionne désormais comme un « manutailer », contraction de « manufacturer » et de « retailer ». « Lorsque le commerce en ligne est apparu, le pays s’est contenté de consommer et de profiter de ce service, nous avons oublié́ de penser à développer également nos capacités à exporter. Aujourd’hui nous importons beaucoup à travers l’e-commerce, mais nous n’exportons pratiquement rien. Il est plus que temps de commencer à développer ce nouveau canal de distribution, » soutient Kendall Tang.

Le directeur de l’usine RT Knits ajoute également que l’e-commerce est comme une connectivité qui permet aux personnes, entreprises et les pays d’échanger des produits. D’ailleurs afin de permettre cette connectivité, il y a trois flux essentiels à considérer : l’information, la finance et la marchandise. L’équipe de kendal Tang a de ce fait réfléchi à des moyens pour contourner les barrières de ces flux afin de pouvoir lancer Teamonite.

Teamonite sera d’ailleurs lancé en France d’ici la fin 2018 et dans d’autres pays d’Europe en 2019.  Rendez-vous sur www.teamonite.mu.