Le ministre du Business et des Coopératives Sunil Bholah a annoncé hier la tenue au SVICC, Pailles, d’une « Innovation and Technology Fair » du 11 au 14 mai, à laquelle participeront une centaine d’entreprises locales et internationales. L’idée est d’aider les PME locales à trouver les moyens de résoudre les problèmes auxquels elles font face, notamment l’accès aux finances, le marché ainsi que le manque de main-d’oeuvre qualifiée et de technologies.
Parmi les entreprises participantes à cette foire, dotée de 160 stands, 40 viennent de Maurice, 38 d’Inde, et les autres de Chine, d’Afrique du Sud, d’Italie, de La Réunion, de Malaisie, du Pakistan et du Botswana. Elles opèrent dans des différents domaines, tels l’aquaculture, le bio-farming, l’artisanat, l’ICT, la manufacture, le service médical et les énergies renouvelables. Le ministre Bholah a indiqué que la démarche principale de cette « Innovation and Technology Fair » est le transfert de technologies. « Mais la réalité est que chaque pays tient à conserver sa technologie […] Il est très difficile des fois de leur faire partager ces technologies, c’est ce qui crée la compétition », souligne-t-il. Et d’indiquer : « Ce sont des foires pareilles qui aident à créer des liens entre la recherche et le développement, les institutions de soutien et les entrepreneurs. Nous faisons de gros efforts pour que nous ayons des technologies de pointe qui nous permettraient de nous fabriquer des articles de qualité internationale tout en minimisant les coûts de production. »
Par ailleurs, Sunil Bholah a annoncé la venue à Maurice cette semaine du ministre indien des Micro, Small and Medium Enterprises, Shri Kalraj Mishra. Ce dernier participera à la foire internationale et assistera à la 2e réunion du joint committee entre l’Inde et Maurice, qui suit la signature en 2013 d’un Memorandum of Understanding signé en 2013 entre le ministère indien des Micro, Small and Medium Enterprises et celui du Business et des Coopératives de Maurice.
Selon ce MoU, l’Inde aidera Maurice dans le « capacity building to develop policy and institutional framework », dans les « survey and feasibility studies » afin d’identifier les opportunités pour les PME et aussi dans la promotion de partenariats et de coopérations entre les institutions des deux pays par rapport à la formation. Il y a également des possibilités d’organiser des expositions et des foires commerciales et des « business missions » pour initier le transfert de technologies et des « sustainable business alliances » entre l’Inde et Maurice.
Sunil Bholah a énuméré quelques sujets qui seront discutés avec le ministre indien, notamment l’agrobusiness, l’artisanat, l’ingénierie légère et l’économie océanique, « pour lequel l’Inde possède une connaissance très avancée ». Le ministre a indiqué que « nous discuterons aussi bien évidemment de la formation technique et de la possibilité d’organiser des foires commerciales à Maurice et en Inde ».