La Banque européenne d’investissement a accepté de mettre en place une ligne de Rs 5 millions d’euros, (environ Rs 196 M) à la Mauritius Leasing pour soutenir les petites et moyennes entreprises. Le vice-président de la BEI Plutarchos Sakellaris et le Chief Executive Officer de la Mauritius Leasing Ashraf Esmael ont signé un accord en ce sens hier à l’hôtel le Labourdonnais.
Lors de son intervention, M. Sakellaris a souligné que le développement durable, surtout dans un contexte économique difficile, ne peut avoir lieu que lorsque les petites et moyennes entreprises ont la possibilité de grandir. « Small businesses and entrepreneurs are crucial to identifying new opportunities and creating new jobs », affirme le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI). Il dit la confiance de la banque de travailler en étroite collaboration avec la Mauritius Leasing. « Through Mauritius Leasing we want to reach SME’s with funding in Mauritian rupees », dit-il.
Le CEO de la Mauritius Leasing devait longuement s’appesantir sur son rôle dans le cadre du développement des PME. Selon Ashraf Esmael, cette ligne de crédit épouse parfaitement les objectifs de la compagnie. « Cette ligne de crédit de la BEI va nous permettre de fournir une solution de financement à moyen terme des actifs de nos clients, en particulier dans le secteur manufacturier, la construction, l’industrie agroalimentaire et les secteurs d’exportation, en ligne avec la stratégie de développement du pays », soutient Ashraf Esmael. Le CEO souhaite que cette première collaboration ne soit que la première pierre d’une longue relation entre les deux institutions.
Ashraf Esmael a fait un survol historique de la Mauritius Leasing en rappelant qu’elle existe depuis 25 ans et a été le pionnier dans le secteur à Maurice. Il note que la Mauritius Leasing soutient des entreprises engagées dans plusieurs activités économiques : agriculture, construction, manufacturier, export entre autres. « In the past few years, we have continued along this track with the introduction of full maintenance leasing and fleet management, Islamic leasing (Ijaarah) and during the course of last year we again made a breakthrough through the launch of real estate leasing », souligne le CEO de la Mauritius Leasing.
À ce jour, poursuit l’intervenant, quelque Rs 1 milliards, destinées aux entreprises engagées dans des secteurs d’activités à l’intérieur de l’île ou à l’exportation, ont été approuvées par la Mauritius Leasing.
M. Esmael observe que les PME est d’une importance capitale pour le pays car, elles représentent 37 % du Produit intérieur brut et pourvoit de l’emploi à quelque 250 000 hommes et femmes. « It is there that the culture of entrepreneurship takes root, grows and democratises the economy. » Il affirme que durant ces dernières années, les petites entreprises se sont améliorées et diversifiées. Cependant, poursuit-il, « they have always been underserved by the banking industry in Mauritius, especially the big banks ».
M. Esmael souligne que les PME sont également trop grandes pour avoir accès aux micro-credits. Il manquait un secteur intermédiaire pour financer ces entreprises, qui doivent lutter pour leur survie, dans un monde compétitif, laisse-t-il entendre. C’est dans cet optique que la Mauritius Leasing propose ses services. « … To bridging this finance gap for the SME sector », avance Ashraf Esmael.