Les possibilités d’accès aux finances pour les petites et moyennes entreprises incluant les micro-entreprises ne manquent pas, a fait comprendre ce matin le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval (XLD), lors d’une conférence de presse où il a saisi l’occasion pour exhorter les entrepreneurs concernés à prendre avantage des ressources financières mises à leurs disposition sous deux fonds de participation au capital : le NRF Equity Fund et le SME Partnership Fund. XLD a également annoncé la mise en service, fin juin prochain, de 40 emplacements industriels à La Tour Koenig et la livraison, d’ici décembre 2013, de 40 autres unités à Bambous.
Entouré du ministre Jim Seetaram (Business, Enterprise et Coopératives), de Raj Ringadoo, président du SME Partnership Fund, et de Raj Dussoye, président du NRF Equity Fund et également CEO de Bank One, le Grand argentier s’est appesanti sur la disponibilité de divers plans de soutien financier aux PME (entreprises dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas Rs 50 millions) et les micro-entreprises (celles comptant un chiffre d’affaires de pas plus de Rs 10 millions). XLD s’est référé d’abord au plan spécial de trois ans et d’un montant total de Rs 3 milliards qui a été lancé en décembre 2011 avec le concours des banques commerciales.
Sous ce plan, les clients des banques commerciales bénéficient d’un taux d’intérêt concessionnel (7,9 % actuellement) et d’une garantie de 35 % sur tout emprunt de la part du gouvernement. À fin mai 2013, environ 1 500 dossiers d’emprunt ont été approuvés par les banques et ce pour un montant global de Rs 1,9 milliard. « Il n’y a pas eu de créances douteuses relevées jusqu’ici sous ce plan. Tout laisse croire que le montant alloué au départ, soit Rs 3 milliards, sera dépassé à la fin des trois ans », a indiqué le vice-Premier ministre et ministre des Finances.
Ce dernier a ensuite fait état du plan spécial de Rs 250 millions annoncé dans le discours du Budget 2013 et qui à ce jour a permis de soutenir 148 entreprises. Les banques commerciales ont décaissé Rs 105 millions, l’emprunt étant garanti à hauteur de 50 % par le gouvernement. « C’est un partenariat secteur public/secteur privé qui marche bien », a commenté XLD. Les ressources disponibles sous le Leasing Equipment Modernization Scheme (LEMS) ont également aidé 377 PME dans leur acquisition de nouvelles machines et équipement. Sous le LEMS, Rs 546 millions ont été débloquées. Grâce à une ligne de crédits de Rs 1 milliard en devises mise à la disposition des sociétés de crédit-bail, les PME auront l’opportunité de bénéficier de moyens de financement en devises (dollar, euro et livre sterling) à des taux jugés intéressants. Des projets évalués à environ Rs 50 millions ont déjà été approuvés et on indique dans les milieux des sociétés de crédit-bail qu’une dizaine d’entreprises se proposent d’avoir recours à ce type de financement pour un montant totalisant Rs 400 millions.