Le public aura accès dès lundi à un nouveau portail web sur les droits humains, le www.humanrights.gov.mu. Cette initiative du Bureau du Premier ministre (PMO) en collaboration avec le National Computer Board (NCB) vise à mieux contribuer à la diffusion de connaissances sur la thématique des droits humains.
Le www.humanrights.gov.mu comprend un centre de documentation sur les droits humains. Il donne ainsi un aperçu du rôle et le travail effectué par la Human Rights Unit du PMO, les différentes conventions sur les droits humains et les traités multilatéraux, sur les droits des personnes handicapées, des femmes, enfants, travailleurs et personnes âgées, entre autres.
L’utilisateur pourra par ailleurs obtenir des renseignements sur la Déclaration universelle des droits humains, la Constitution, le Plan d’action sur les droits humains et autres documents et données y relatifs. Le portail comprend aussi un volet consacré à la sensibilisation et la formation des jeunes et des citoyens sur les droits humains dans des centres de jeunesse et des Citizens Advice Bureaux.
Le site web servira de voie d’accès à toutes les institutions nationales des droits humains à Maurice y compris la Commission nationale des droits humains, l’Equal Opportunities Commission et l’Ombudsperson for Children. Il prévoit également un lien vers le site du Bureau du haut-commissariat sur les droits humains des Nations unies. Celui-ci comprend des rapports présentés par Maurice, les recommandations des organes conventionnels des Nations unies ainsi que tous les traités et conventions signés par Maurice.
Le www.humanrights.gov.mu se veut une plateforme commune pour les cadres du gouvernement, les institutions nationales des droits humains, organisations non gouvernementales (ONG), étudiants et citoyens. L’objectif est d’informer toutes les parties concernées sur la stratégie des droits humains adoptée par la République de Maurice. Le portail agit aussi comme support aux décideurs politiques, formateurs et étudiants ; comme plateforme pour la formation et la sensibilisation ; et comme un outil de communication au service des stakeholders des droits humains.
« Le PMO a adopté une approche englobant la législation, les politiques gouvernementales et la formation en vue de promouvoir une culture de droits humains parmi la population. Maurice a un cadre législatif adéquat sur les droits humains. Par rapport aux politiques et programmes, un Plan d’action 2012 à 2020 est en phase de finalisation. Ce plan vise à ajuster les politiques et programmes gouvernementaux afin de créer un climat approprié aux droits humains favorable au développement économique, social et culturel du pays », explique-t-on.
De plus, le PMO en collaboration avec le Commonwealth Secretariat, travaille sur un projet visant à intégrer les droits humains dans le cursus scolaire. Des programmes sur les droits humains sont aussi diffusés à la télévision depuis novembre.
Depuis janvier, environ 1 600 citoyens, des jeunes, des hauts cadres de divers ministères et départements, des représentants des ONG et des Youth Officers ont été sensibilisés et formés sur les droits humains. Ceux-ci représentent aussi un des piliers du Plan stratégique 2012 à 2022 du département des prisons.