Répondant à une interpellation du député du MMM Kee Cheong Li Kwong Wing ce matin à l’Assemblée nationale, le Premier ministre a indiqué que China Town  – théâtre du récent meurtre d’un ressortissant chinois – sera dotée de davantage de caméras de surveillance.
Il y aura davantage de caméras de surveillance dans le quartier chinois de la capitale. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le Premier ministre ce matin à l’Assemblée nationale en réponse à une interpellation de Kee Cheong Li Kwong Wing. Le député mauve déplorait en effet le fait qu’en dépit d’une série de plaintes de résidents et autres habitués de China Town, selon lesquelles l’endroit est fréquemment le théâtre d’attaques, des caméras de surveillance ne fonctionnent toujours pas. Il a ainsi demandé à Navin Ramgoolam s’il y aurait davantage de sécurité dans cette région de Port-Louis. Ce à quoi Navin Ramgoolam a répondu par l’affirmative.
À une autre interpellation, venant cette fois du député Veda Baloomoody, rappelant que l’ex Attorney-General, Yatin Varma, avait annoncé pour cette année des bracelets électroniques pour les anciens détenus, le Premier ministre a rappelé qu’il fallait suivre des procédures avant de les acheter. Pour sa part, le leader du MSM Pravind Jugnauth s’est montré perplexe à l’idée que, selon la presse, les membres du gang encagoulé – qui sévissent actuellement dans le pays – soient « très connus de la police » alors qu’ils échappaient toujours à la justice. Ce à quoi le Premier ministre a indiqué que 11 suspects avaient été arrêtés jusqu’ici.
Pour sa part, le leader de l’opposition a déploré le fait que la police est demeurée « sans réaction » alors que les tous premiers articles de presse indiquaient que les membres de ce gang étaient notoirement connus, comprenant même d’ex-détenus. « Le public a l’impression que la police ne fait rien. Le Premier ministre n’est-il pas d’accord sur le fait que la police devrait réagir ? » a-t-il demandé. Navin Ramgoolam a dit partager l’avis de Paul Bérenger, ajoutant que les enquêteurs supervisaient étroitement les activités de ce gang et qu’ils avaient envoyé des échantillons à l’étranger pour s’assurer qu’il s’agissait bien des suspects.
Dans le même ordre d’idée, le Premier ministre a ajouté qu’en prélude de la période festive, toutes les unités de la police sont mobilisées, ajoutant que leur présence a été renforcée. Et de rappeler ensuite que des campagnes de sensibilisation sont menées à travers le pays, notamment dans les centres commerciaux.