L’enquête dans le cadre des devises retrouvées dans des coffres au domicile de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, à Riverwalk, en février dernier, est en cours et la provenance de ces liasses de billets reste encore à être établie. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre par intérim, Xavier-Luc Duval, aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Il répondait à une question du chief whip, Mahen Jhugroo. Ce dernier n’a pu obtenir des réponses aux nombreuses autres questions qu’il a posées au Premier ministre par intérim, celui-ci ne disposant de telles informations. Quant au député mauve, Veda Baloomoody, il a suggéré que les « riders » s’affichant plus régulièrement sur nos routes actuellement, comme devait le rappeler Xavier-Luc Duval, soient davantage en poste la nuit, durant laquelle se déroulent la plupart des cas de hit and run.
L’enquête dans l’affaire des devises retrouvées dans les coffres-forts de l’ancien Premier ministre étant en cours, Mahen Jhugroo a malgré tout tenté de savoir du chef du gouvernement par intérim « si les billets de dollars américains étaient des neufs n’ayant jamais été en circulation ». Mais, Xavier-Luc Duval devait indiquer qu’il n’en avait pas la réponse. Ne démordant pas, le député du MSM devait essayer de savoir si Xavier-Luc Duval détenait des informations « quant à la manière dont ces billets de dollars neufs avaient atterri dans les coffres-forts de l’ancien Premier ministre à Riverwalk ». Là, encore, le PM par intérim dira qu’il n’en sait pas plus. Mahen Jhugroo, loin de se décourager pour autant, revient à la charge : « Ces billets ont-ils été déclarés à la douane à leur arrivée à Maurice ? ». « I pass again », devait répondre Xavier-Luc Duval.
S’agissant des cas de hit and run, le député Ameer Meea a souligné au Premier ministre par intérim que dans bien des cas, la plaque d’immatriculation du véhicule n’est pas claire et pose donc problème. « Parfois, il y a eu modification de sorte que la Police ne peut retracer le propriétaire ». Il a demandé au Premier ministre par intérim de s’assurer que la Police effectue des vérifications régulières à ce niveau. Xavier-Luc Duval a indiqué que la présence policière est plus manifeste actuellement que ce soit pour vérifier les permis de conduire, l’assurance, l’état du chauffeur entre autres mais a assuré qu’il soulèverait ce point au principal concerné.
Veda Baloomoody a ainsi fait remarquer que s’il y a davantage de policiers, « c’est durant le jour. Mais, la plupart de ces cas de hit and run se produisent la nuit ». Il a demandé au Premier ministre par intérim s’il s’assurerait de revoir les horaires de travail de ces policiers. Ce qui, pour Xavier-Luc Duval, n’est pas une tâche impossible.