C’est fin 2017 que devrait être complétée l’installation du nouveau système de radar météorologique à Trou-aux-Cerfs, sur le site de l’ancien radar et dont le bâtiment a déjà été démoli. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre, qui répondait à une question du Whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, au sujet de l’acquisition et de l’installation du nouveau système de radar. Le projet est financé, pour rappel, à travers une subvention du gouvernement du Japon.
Selon le programme préliminaire des travaux établis par les autorités japonaises, le projet de construction et d’installation du nouveau système radar météorologique à Trou-aux-Cerfs devrait être complété d’ici fin 2017, a déclaré sir Anerood Jugnauth. Les travaux de démolition de l’ancien bâtiment de Trou-aux-Cerfs ont déjà été réalisés et les permis nécessaires pour la construction du nouveau bâtiment pour l’installation du nouveau système ont été obtenus. Actuellement, la partie japonaise finalise les procédures d’appel d’offres pour la sélection de l’entrepreneur. Selon SAJ, les travaux pourront débuter au cours du second semestre de 2016.
Rajesh Bhagwan avait interrogé le PM concernant la formation du personnel de la station météorologique de Vacoas pour l’utilisation du nouveau système de radar. Selon la réponse donnée par sir Anerood Jugnauth, les services météorologiques mauriciens ont déjà recruté dix Meteorological Telecommunications Technicians supplémentaires qui seront formés dans les opérations du nouveau système de radar. Jusqu’à présent, deux des techniciens ont déjà reçu une formation y relative à l’étranger.
L’aide financière du Japon pour ce projet s’élève à Rs 387 millions. « L’enveloppe financière a été approuvée dans le budget du gouvernement japonais en juin de cette année », a souligné le Premier ministre. Le gouvernement mauricien, quant à lui, a consacré une enveloppe de Rs 270 M dans le budget 2015/2016 et de Rs 250 M pour celui de 2016/2017 afin de couvrir des dépenses non subventionnées pour l’achat et installation du nouveau système radar du gouvernement japonais.