Les récentes consultations entre le Premier ministre Navin Ramgoolam et le leader de l’opposition et du MMM, Paul Bérenger autour de la réforme électorale et la IIème République, la crise traversée par le Remake 2000,  ont été qualifiées de « cacophonies », par la députée du PMSD, Aurore Perraud, au lancement de l’aile jeune du parti dans la circonscription de son leader du ministre des Finances, hier, à Belle-Rose. C’est en l’absence du leader du PMSD, Xavier-Luc Duval—souffrant—que la députée Perraud a pris la parole. Cette dernière, également présidente de l’aile jeune des bleus, avait auparavant prévenu l’assistance de sa franchise.
Ainsi, le ton était donné en guise de commentaire sur l’actualité politique. « Actuellement, de par ce que nous assistons sur la scène politique, je peux dire ma fierté en tant que femme d’appartenir au PMSD. C’est le seul parti qui travaille dans l’intérêt du pays et qui pense à son avenir. Pendant que certains écoutent les cacophonies, koz koze, alliances et mésalliances, nous, nous prenons le temps pour venir vers vous. Ne comptez pas sur nous pour vous faire de fausses promesses de travail (…) Au PMSD we care for you! Nou, nou vinn dir zot, kan zot ena lenformasyon, zot ena pouvwar. Tou dimoun pe rod pouvwar dan sa pei la. Saken oule gro morso! »
Dakor ek en reform elektoral ki aport plis demokrasi
Aurore Perraud est revenue sur la position de son parti sur la réforme électorale, précisément sur le Best Loser System. Le PMSD a-t-elle réitéré, n’est pas contre la réforme et voudrait un alternatif au Best Loser System. »Si sa reform la li pa promouvwar lil Maurice avan tou, legalite, lunite dan nou pei, nou dir non a reform elektoral. Nou dir nou dakor ek en reform elektoral ki aport plis demokrasi, meritokrasi, pa enn reform elektoral taye lor mezir pou servi quelques uns », a déclaré Aurore Perraud. Elle a aussi profité de l’occasion pour rappeler la contribution de son parti au sein du gouvernement pour le progrès du pays et de faire ressortir que le « PSMD se sel parti ki pa dir ‘nou lalyans avan tou, nou parti avan tou, nou dimoun avan tou. »  Le PMSD a-t-elle encore déclaré, « est le seul parti qui travaille dans l’intérêt de la population. »
Intervenant avant la députée Perraud, Robert Pallamy du PMSD et également Officer-in-Charge du National Productivity and Competitiveness Council (NPCC), a fait une déclaration qui contredit celle de sa collègue sur la vision du parti sur son intérêt pour le pays et la nation. En effet, après avoir regretté « la politique de loisirs » à l’époque où Xavier-Luc Duval était au ministère du Tourisme et revendiqué la paternité du festival Kreol, Robert Pallamy  a estimé que « dan Quatre-Bornes nou ena enpe sans ki minis finans dan nou lame! »
Présent également au lancement de l’aile jeune du PSMD, Adrien Duval, le fils du leader des bleus, s’est adressé à l’assistance  en la mobilisant pour l’activité prévue par le parti, ce jeudi dans le cadre du 1er mai.