Réunis au siège du PMSD, à Astor Court, hier après-midi, les membres du bureau politique de ce parti ont, après une heure de discussions, approuvé à l’unanimité la décision des bleus de faire partie de l’Alliance Lepep avec le MSM et le Muvman Liberater (ML) d’Ivan Collendavelloo en vue des prochaines élections générales.
Cette alliance sera dirigée par sir Anerood Jugnauth, ancien Premier ministre et ancien Président de la République, qui sera présenté comme celui qui occupera les fonctions de Premier ministre en cas de victoire.
Les débats du BP bleu ont duré une heure, au cours de laquelle des membres ont interpellé les dirigeants quant aux modalités de l’accord. Après la réunion, la direction des bleus a fait un point de presse. Ainsi, le leader du parti, Xavier-Luc Duval a confirmé que l’alliance a été conclue sur la base de 36 investitures au MSM, les 24 restants allant au PMSD et au ML. « Pour l’immédiat, nous nous préparons en vue de notre rassemblement du 12 octobre, qui aura lieu à Vacoas. Le PMSD compte bien faire sentir sa présence à ce meeting national », a déclaré le leader des bleus. Il a soutenu que comme le nom de l’alliance l’indique, un éventuel gouvernement MSM/PMSD/ML fera tout pour soulager les misères du peuple.
Prenant le relais à son leader, Aurore Perraud, responsable de la communication au sein du PMSD, a indiqué que deux comités ont été créés par l’Alliance Lepep, dont un se concentrera sur l’organisation de la campagne électorale et l’autre sur la rédaction du programme gouvernemental. Interrogée sur les investitures devant être accordées aux membres du PMSD, l’ancienne PPS a expliqué que dans certaines circonscriptions, rien n’a été finalisé en raison du fait que la liste des aspirants candidats surpasse le nombre de places disponibles.