Le contentieux qui oppose le ministre du Tourisme Michael Sik Yuen à son parti le PMSD sera évoqué lors d’une réunion de l’exécutif de ce parti avant la fin de l’année.
« Tout ce que je sais c’est qu’une réunion de l’exécutif est prévue avant la fin de l’année. Aucune date ne m’a encore été communiquée. Je confirme que le problème qui oppose Michael Sik Yuen au parti sera alors évoqué. Tout le reste relève de la spéculation. Aucune réunion n’a été fixée pour aujourd’hui », a déclaré ce matin Mamade Khodabaccus, secrétaire général du PMSD.
Le problème de Sik Yuen est revenu dans l’actualité depuis la décision du leader du PMSD de ne pas participer au Festival Kreol. Xavier-Luc Duval s’était arrangé pour être en mission à l’étranger au moment même où se tenait le festival. Le boycott du PMSD, qui d’habitude est à la base de la mobilisation populaire durant cet événement, s’était fait sentir au point que ce sont des ministres et députés du PTr qui ont mobilisés leur partisans pour l’inauguration du festival à Grand-Baie.
De plus, le ministre du Tourisme n’était pas invité à la fête annuelle organisée par le PMSD au Café du Vieux Conseil à Port-Louis. Xavier-Luc Duval avait à cette occasion affirmé qu’il mettrait les points sur les “i” l’année prochaine.
Par ailleurs, invité à commenter les relations de l’Opposition avec le PMSD, le leader du MMM, a fait comprendre qu’il n’est pas question de courtiser. « L’essentiel est que chacun doit assumer ses responsabilités », a dit Paul Bérenger.
De son côté, Sir Anerood Jugnauth a observé que le leader du PMSD doit en premier lieu « décider ce qu’il veut ». « C’est le premier pas à faire », a-t-il fait comprendre.