La présidente de l’aile jeune du PMSD, Aurore Perraud, s’est prononcée samedi contre toute réforme électorale taillée sur mesure pour convenir à quelques-uns. Elle s’adressait aux jeunes à l’occasion du premier congrès de l’aile jeune organisé par la cellule bleue de Quatre-Bornes. De son côté, Adrien Duval, fils du ministre des Finances, a insisté sur la nécessité de réconcilier les jeunes et la politique.
Commentant le projet de réforme électorale, Aurore Perraud a estimé que cette réforme devrait également comprendre une alternative au système de Best Losers. Toutefois, toute réforme envisagée doit être meilleure que le système qui existe actuellement. « Si la réforme ne vise à promouvoir et ne met l’intérêt de Maurice avant toute chose, si elle ne favorise avant tout l’égalité, l’unité dans le pays, nous disons non à la réforme électorale », dit-elle. « Nous sommes d’accord pour une réforme électorale qui favorise plus de démocratie, de méritocratie mais surtout pas une réforme taillée sur mesure pour quelques personnes ». Pour elle, le PMSD est le seul parti qui travaille dans l’intérêt du pays. « Nous ne disons pas notre alliance avant tout ou notre parti avant tout mais l’intérêt du pays avant tout ». Aurore Perraud s’est dite fière d’appartenir à un parti comme le PMSD. Elle a évoqué ce qu’elle estime être une cacophonie politique avec ses alliances et ses mésalliances. « Tout le monde cherche le pouvoir dans ce pays, et chacun veut avoir la meilleure part ».
Adrien Duval, qui est très actif à Quatre-Bornes, a présenté l’aile jeune comme un pont entre les jeunes et la politique. « Nous constatons une désaffection des jeunes par rapport à la politique. Nous voulons réconcilier les jeunes avec la chose politique », a-t-il déclaré. Adrien Duval a aussi annoncé  l’organisation d’un rassemblement  de jeunes du PMSD le 1er mai au Pavillon à Quatre-Bornes à 16 h.