L’opposition MMM a choisi un parlementaire ne connaissant pas le bilan du gouvernement MSM/MMM pour intervenir en premier lors des débats budgétaires, a déclaré le responsable de la communication du PMSD samedi à une conférence de presse. Autrement, a ajouté Lindsay Morvan, Kee Cheong Li Kwong Wing aurait su que, sans crise mondiale, la croissance n’a pas dépassé les 3 % entre 2000 et 2005 lorsque cette alliance était au pouvoir alors que le Ptr/PMSD parvient à réaliser 3,4 % dans une telle situation. « Actions speak louder than words », a-t-il lancé.
Le responsable de la communication du PMSD a rendu samedi un vibrant hommage à Kader Bhayat qui a été en 1989 un des premiers avocats à défendre sir Gaëtan Duval alors victime d’un « complot ». Un certain Moorgesh Shummoogum aurait tenté de mettre sur le dos de l’ancien leader des Bleus l’affaire Azor Adélaide, a-t-il rappelé.
S’agissant des débats budgétaires, Lindsay Morvan est d’avis que le député MMM Kee Cheong Li Kwong Wing se trompe complètement lorsqu’il avance que le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval n’a eu aucune discussion avec le conseiller du Premier ministre en matière d’économie Andrew Scott. « Lopozisyon kone ki fer linn swazir enn dimounn ki pa konn bilan Paul ar Pravind ant 2000 ek 2005 kot ti ena de fwa ogmantasyon TVA ek ki zot ti kit pouvwar an 2005 kan ti ena, dapre Paul li mem, leta dirzans ekonomik ek enn to krwasans 1,5 % », a affirmé Lindsay Morvan.
Le porte-parole des Bleus a aussi fait état de plusieurs mesures du Budget 2013 dans le cadre de la politique de Maurice île Durable, dont les fonds additionnels qui permettront de « doubler » le nombre d’acquéreurs de chauffe-eau solaires et l’amortissement sur les investissements en équipements écologiques. Concernant le chômage, Lindsay Morvan a soutenu que le gouvernement prévoit de recruter des jeunes qui ont terminé leur scolarité secondaire pour des formations en vue de les familiariser avec le monde du travail. Souvent, a-t-il ajouté, les stagiaires obtiennent directement un emploi avec les entreprises ayant assuré leurs formations.